Accueil / Actualités / Actu internationales / Banque mondiale: 200 millions de dollars pour Génération Green 2020-2030
La BM financera à hauteur de 200 millions de dollars Génération Green 2020-2030
La BM financera à hauteur de 200 millions de dollars Génération Green 2020-2030

Banque mondiale: 200 millions de dollars pour Génération Green 2020-2030

La Banque mondiale financera à hauteur de 200 millions de dollars Génération Green 2020-2030

La nouvelle stratégie agricole du Maroc «Génération Green 2020-2030» s’annonce bien. En effet, la Banque mondiale se prépare à un premier appui de 200 millions de dollars soit environ 2 milliards de dirhams.

La Banque mondiale finaliserait avec le gouvernement un partenariat combinant financement et assistance technique pour le lancement d’un programme «Agriculture digitale et intelligente face au climat». Ce dernier sera financé à hauteur de 200 millions de dollars par la Banque mondiale et devrait entrer en vigueur juillet prochain.

Ce prêt de la Banque mondiale n’est pas fortuit. En effet, le Maroc effectue de nombreux progrès en matière de lutte contre les changements climatiques mais également des avancées remarquables dans la digitalisation de l’agriculture. Ainsi, ce programme «Agriculture digitale et intelligente face au climat» vient en phase avec la nouvelle stratégie agricole du Royaume, Génération Green 2020-2030. Par ailleurs, celui-ci vise à accélérer la digitalisation de l’agriculture ainsi que l’intégration des technologies intelligentes face au climat dans les chaînes de valeur agroalimentaires. Dès lors, le projet se concentrera principalement sur la construction d’un écosystème. Cette dernière ambitionne d’encourager le secteur privé à fournir ces technologies permettant aux agriculteurs et aux PME agroalimentaires de les adopter, selon le Matin.

Il faut noter que le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, avait souligné que le Maroc comptait sur le soutien de l’institution de Bretton Woods; en ce qui concerne l’accompagnement de la nouvelle stratégie agricole. Cette déclaration a eu lieu à Marrakech lors d’une rencontre avec le directeur du département Maghreb de la Banque mondiale, Jesko Hentschel, en marge de la deuxième Conférence ministérielle annuelle de l’Initiative africaine d’adaptation aux changements climatiques (Initiative AAA).

 

Regardez aussi

La pénurie eau menace t-elle agriculture marocaine ?

La pénurie d’eau menace t-elle l’agriculture marocaine ?

La pénurie d’eau au Maroc inquiète au plus haut point les agriculteurs et les ménages. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *