Accueil / Actualités / Actu internationales / Bill Gates: l’innovation agricole est nécessaire pour faire face au changement climatique
Bill Gates: l'innovation agricole est nécessaire pour faire face au changement climatique
Bill Gates: l'innovation agricole est nécessaire pour faire face au changement climatique.

Bill Gates: l’innovation agricole est nécessaire pour faire face au changement climatique

Selon Bill Gates, l’innovation agricole est nécessaire pour faire face au changement climatique.

Le fondateur de MicroSoft et magnat des affaires, Bill Gates a déclaré que l’innovation dans l’agriculture était nécessaire pour faire face aux effets du changement climatique.

S’exprimant lors d’un événement spécial organisé dans le cadre de la 42e session de la Conférence de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Bill Gates a expliqué qu’il était essentiel d’aider les petits exploitants agricoles, en particulier dans les pays à faible revenu, à investir dans une agriculture résiliente au changement climatique et axée sur les résultats pour atteindre les objectifs de développement durable et éviter un « crash économique catastrophique ».

En effet, « les petits exploitants agricoles ont l’habitude de surmonter de rudes épreuves et innovent constamment en fonction de l’évolution des conditions météorologiques et des demandes du marché », a déclaré Gates. « Mais ils ne peuvent pas résoudre seuls le problème du changement climatique », poursuit-il selon des propos rapportés par freshfruitportal.

Lire aussi : Maroc : l’innovation et la recherche pour une agriculture plus performante

Et d’ajouter : il est particulièrement injuste que les nations qui ont le moins contribué aux émissions de gaz à effet de serre – et qui attendent maintenant le plus longtemps les vaccins Covid-19 – soient les plus touchées par ces défis », a-t-il déclaré, faisant allusion à la menace que constitue le changement climatique et la sécheresse pour la sécurité alimentaire en Afrique.

Par ailleurs, selon lui, « il est essentiel que la FAO et les autres agences basées à Rome fournissent l’assistance technique et le financement nécessaires à l’intensification des innovations et des adoptions provenant du GCRAI (un réseau mondial de recherche) », a-t-il ajouté.

De son côté, le Directeur général de la FAO, Qu Dongyu, a souligné l’engagement de l’organisation pour la collecte des données et l’innovation.

« L’avenir de l’agriculture doit être construit sur la science, les innovations et les applications numériques. Les données en temps réel, les innovations dans les technologies, les politiques, les modèles commerciaux et les mentalités seront le fait des gens et pour les gens », a déclaré Qu, notant que les applications numériques peuvent produire des gains importants en termes d’efficacité accrue, faciliter le bon fonctionnement des chaînes d’approvisionnement et renforcer la durabilité.

Regardez aussi

Maroc : plus de 600.000 ha sont désormais irrigués au goutte à goutte

Covid-19 : Malgré la crise sanitaire, l’économie marocaine résiste

Covid-19: L’économie marocaine, une résilience à toute épreuve malgré une crise sanitaire sans précédent. Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *