Accueil / Actualités / Actu internationales / L’Australie envisage de créer la première ferme robotisée entièrement autonome
Australie envisage de créer la première ferme robotisée entièrement autonome
L'Australie envisage de créer la première ferme robotisée entièrement autonome.

L’Australie envisage de créer la première ferme robotisée entièrement autonome

L’Australie projette de créer la première ferme robotisée entièrement autonome.

L’université Charles Sturt d’Australie (CSU) a annoncé sa volonté de créer une ferme intelligente « autonome » dans laquelle les robots feront tout le travail, sans aucune intervention humaine.

La majorité des aliments que nous consommons proviennent d’exploitations agricoles et, à mesure que la population augmente, la quantité de nourriture nécessaire pour la nourrir augmente également. Cependant, comme le rapporte Hortidaily, il y a beaucoup de travail à faire dans une ferme, et de nombreux agriculteurs ont du mal à trouver des personnes pour le faire.

Lire aussi : Maroc : l’innovation et la recherche pour une agriculture plus performante

La pénurie de main-d’œuvre est un problème chronique dans les exploitations agricoles du monde entier. L’idée : Les robots et l’IA pourraient aider à combler le manque de main-d’œuvre, en effectuant littéralement les tâches que les gens avaient l’habitude de faire. La technologie pourrait également aider les agriculteurs à optimiser leurs opérations, leur permettant de produire autant de nourriture que possible sur leurs terres.

Richard Norton, directeur général du centre de recherche Food Agility, a prédit qu’il ne faudrait pas attendre trop longtemps avant que la technologie ne sorte les agriculteurs des champs pour les plonger dans le monde de la robotique, de l’automatisation et de l’intelligence artificielle.

Pour montrer à quel point ces technologies pourraient aider les agriculteurs, CSU et Food Agility se sont associés pour créer la Global Digital Farm (GDF). Cette ferme intelligente sera construite sur le campus de CSU à Wagga Wagga et sera équipée de tracteurs, de moissonneuses et d’autres robots agricoles autonomes, ainsi que de programmes d’IA conçus pour aider à la gestion de la ferme et plus encore.

Regardez aussi

Fruits-et-légumes-Les-grossistes-en-attente-d-une-licence-pour-une-navette-entre-les-villes

Fruits & Légumes : Le train qui relie Perpignan à Rungis reprend du service

Le train qui relie Perpignan à Rungis pour l’acheminement de fruits et légumes reprend du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *