Accueil / Actualités / Actu Maroc / Amine Bennani élu président de l’association marocaine des producteurs de fruits rouges

Amine Bennani élu président de l’association marocaine des producteurs de fruits rouges

Amine Bennani élu président de l’AMPFR.

L’Association Marocaine des Producteurs des Fruits Rouges a renouvelé son bureau lors de l’Assemblée Générale tenue le 20 février 2019 à Moulay Bousselham avec la présence de plus de 190 agriculteurs des différentes zones de productions sur le plant national.

Vu l’importance que présente la culture des Fruits Rouges aussi bien sur le plan du développement des exploitations maraîchères que sur le plan emploi et exportation pour notre pays, les membres du nouveau bureau se sont engagés pour la défense les intérêts du secteur et ce sont tracés comme objectifs pour le prochaine mandat :

– La mise à niveau sociale des entreprises agricoles.

– Informer les agriculteurs sur toutes les nouveautés techniques et légales.

– La diffusion des bonnes pratiques agricoles.

– L’amélioration de la rentabilité de la filière.

– La résolution de la problématique de l’importation des plants des fruits rouges sur le plan juridique.

– La résolution de la problématique des petits agriculteurs dont la superficie est inférieure à 5 ha sur le plan organisationnel.

– Diminué impact environnemental de la filière et raisonner l’utilisation de l’eau.

– Engagement de l’AMPFR en tant que collège de production dans la fédération interprofessionnelle marocaines des fruits rouges « INTERPROBERRIES MAROC ».

Composition du Nouveau Bureau de l’AMPFR

Président

Amine Bennani
vice-présidentsMohamed Ankoud
Abdeslam Messak
Ahmed Zabt
Ikbal Srairi
Secrétaire GénéralMohamed Shisah
Secrétaire Général adjointMohamed Benaicha
Lotfi Bensalah
Mohamed Bakkali
TrésorierYoussef Bakkali
Trésorier adjointSaid Lahsika
AssesseursFouad Negga
Mohamed Chaoui
Abdessamad Merouani
Zouhir Majouji
Bousselham Harti

Regardez aussi

Framboise : Une culture plus élevée pour une production plus saine

Framboise : Une culture plus élevée pour une production plus saine

« Une culture plus élevée empêche de nombreux agents pathogènes d’atteindre la plante ». Et si la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *