Accueil / Actualités / Actu internationales / L’Allemagne veut supprimer la date d’expiration des aliments
L’Allemagne veut supprimer la date d’expiration des aliments
L’Allemagne veut supprimer la date d’expiration des aliments - photo:DR

L’Allemagne veut supprimer la date d’expiration des aliments

L’Allemagne veut supprimer la date d’expiration des aliments.

Le ministre allemand de l’Alimentation et de l’agriculture, Christian Schmidt, veut réduire le gaspillage alimentaire en supprimant la date d’expiration sur l’emballage des produits alimentaires.

Selon une étude commandée par le ministère de l’Alimentation et de l’agriculture, des citoyens allemands ont jeté 82 kg de nourriture en 2012, ce qui représente l’équivalent de 235 euros par personne. Environ la moitié des aliments qui ont été jetés sont des fruits et légumes, des pâtes et du pain.

Christian Schmidt vise à réduire de 50% le gaspillage alimentaire à l’horizon 2030. Le ministre est convaincu que les produits sont propres à la consommation bien au-delà ce qui est souvent indiqué sur l’emballage (en désaccord avec le principe de la protection des consommateurs actuels). «Nous jetons des quantités énormes de nourriture parce que les producteurs ont mis en place une grande marge de sécurité », a déclaré le ministre aux médias allemands.

Pour les produits alimentaires périssables, le ministère veut établir une date d’expiration qui tient compte de l’information réelle pour des produits comme le jambon.

Toutefois, l’Association fédérale allemande des commerçants alimentaires (BVLH) rejette cette idée, déclarant que les informations indiquées sur les emballages représentent un outil important qui permet aux consommateurs de bien faire leurs achats selon leurs modes de vie et leurs besoins.

Schmidt a également demandé l’utilisation de puces électroniques à installer dans les emballages alimentaires, tels que des pots de yaourt, qui vont donner au consommateur une idée sur le développement du produit à l’intérieur de l’emballage par l’utilisation d’une échelle de couleurs codées et leur permettre de décider eux-mêmes si le produit est encore propre à la consommation. Le ministère de l’Alimentation et de l’agriculture a investi 10 millions d’euros dans cette recherche, dans le but d’atteindre une solution concrète dans un délai de trois ans. Schmidt est convaincu que son ministère sera en mesure de proposer une idée au niveau de l’Union européenne dans quelques mois.

L’Allemagne, en collaboration avec les Pays-Bas, a déjà lancé une initiative européenne sur la façon d’apporter des modifications aux dates d’expiration à court terme et la façon de procéder à l’emballage «intelligent» dans le long terme. Les deux pays ont pour objectif d’aller plus loin que la France et l’Italie, où la loi empêche les supermarchés de jeter la nourriture en leur imposant de la vendre à un prix moins cher.

Regardez aussi

La Turquie sera le plus grand producteur de cerises en 2020/2021

La Turquie sera le plus grand producteur de cerises en 2020/2021

La Turquie sera le plus grand producteur de cerises lors de la campagne 2020/2021. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *