Accueil / Actualités / Actu Maroc / Al Hoceima : Sensibilisation des agriculteurs à la cochenille du cactus
Al Hoceima cochenille du cactus
Al Hoceima : Sensibilisation des agriculteurs à la cochenille du cactus.

Al Hoceima : Sensibilisation des agriculteurs à la cochenille du cactus

Les intervenants ont prôné la nécessité de promouvoir la recherche scientifique dans le domaine agricole.

La cochenille du cactus engendre de plus en plus de dégâts dans les champs au nord. Ainsi, afin de l’éradiquer, une rencontre de sensibilisation a eu lieu récemment à Al Hoceima sur le danger que représente la propagation du ravageur au niveau des cultures de la province.

Cette réunion s’est tenue en présence du président de la Chambre d’Agriculture de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Abdellatif El Younsi et du directeur provincial de l’Agriculture d’Al Hoceima. L’objectif est la sensibilisation des agriculteurs, des coopératives et des associations sur les conséquences de la propagation de ce parasite ravageur, rapporte la MAP.

La rencontre a constitué ainsi une occasion pour mettre en avant l’importance de la conjugaison des efforts de l’ensemble des services et acteurs concernés pour la mise en place d’une stratégie visant à lutter contre la cochenille du cactus et arrêter la propagation de ce ravageur qui causent de grands dégâts.

Lire aussi : Figues de barbarie : La cochenille du cactus fait hausser les prix

Les présentations et les interventions faites lors de cette rencontre de sensibilisation ont souligné la nécessité de promouvoir la recherche scientifique dans le domaine agricole et de développer des variétés résistantes, en plus du développement de la filière cactus et la valorisation de ce produit local.

Les autorités ont recommandé la mise en place de plusieurs mesures de prévention, à l’issue de cette rencontre, afin de lutter contre la propagation de la cochenille du cactus. Celles-ci devront s’appliquer à travers notamment le traitement des plantations infestées, la destruction de celles qui sont fortement touchées, et l’utilisation de caisses en plastique pour le transport des fruits de figuiers de barbarie, le nettoyage et la désinfection de ces caisses, et le renforcement du contrôle.

Regardez aussi

Maroc : les dernières pluies sont une aubaine pour les cultures sous serre

Canada: un projet TV encourage les enfants à découvrir l’agriculture

Au Canada un Show télévisuel pour éduquer les enfants sur la culture en serre et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *