Accueil / Actualités / Actu internationales / Agrumes : La production en baisse de plus de 30% au Maroc
Agrumes : La production en baisse de plus de 30% au Maroc
Agrumes : La production en baisse de plus de 30% au Maroc.

Agrumes : La production en baisse de plus de 30% au Maroc

La production mondiale d’agrumes a baissé de 7,8 millions de tonnes.

Au cours de la saison 2019/20, la récolte d’agrumes des différents pays producteurs dont le Maroc, a diminué de 7,8 millions de tonnes par rapport à la précédente et s’élevait à 46,1 millions de tonnes, d’après les données du Département américain de l’agriculture (USDA).

La chaleur et les précipitations inférieures à la moyenne au Brésil ont fait chuter la récolte d’agrumes de 19% par rapport à la saison dernière à 15,6 millions de tonnes. Les producteurs mexicains ont perdu près de la moitié de leurs récoltes et la production de la saison 2019/20 n’était que de 2,5 millions de tonnes, selon EastFruit. La sécheresse persistante a affecté les oranges beaucoup plus que les autres cultures, car les plantations plus anciennes nécessitent plus d’eau.

La production au Maroc a chuté d’un tiers à 806.000 tonnes en raison de la sécheresse lors de la campagne agricole 2019/2020. En conséquence, le nombre d’agrumes fournis au marché du frais, à l’exportation et à la transformation diminuera.

Lire aussi : Augmentation de 6% des exportations de produits maraîchers du Maroc malgré le Covid-19

L’Égypte a perdu 17% de sa récolte d’agrumes en raison de la sécheresse et des vents violents. Ainsi, le volume de la récolte dans le pays est estimé à 3 millions de tonnes. Les exportations diminueront de 200.000 tonnes et s’élèveront à 1,5 million de tonnes.

Les récoltes dans les pays européens devraient chuter de 9% à 6,2 millions de tonnes, affectant le marché du frais, les volumes d’exportation et la transformation.

La récolte d’agrumes de la Turquie a été inférieure de 11% à 1,7 million de tonnes à cause des vagues de chaleur pendant la période de floraison.

En raison des conditions météorologiques optimales, la production sud-africaine restera inchangée à 1,6 million de tonnes et celle de la Chine devrait atteindre 7 millions de tonnes.

 

 

Regardez aussi

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

L’huile de graines de figue de barbarie vaut 1000 dollars le litre sur les marchés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *