Accueil / Actualités / Actu Maroc / Agriculture de précision : Le Maroc mise de plus en plus sur les drones
Agriculture de précision : Le Maroc mise de plus en plus sur les drones
Agriculture de précision : Le Maroc mise de plus en plus sur les drones.

Agriculture de précision : Le Maroc mise de plus en plus sur les drones

Les drones représentent aujourd’hui un outil efficace et durable pour une agriculture d’avenir.

Bien qu’étant à ses prémices, l’agriculture de précision gagne de plus en plus du terrain au Maroc. C’est ainsi que l’on assiste à un véritable essor de l’emploi des drones dans le secteur agricole. Ces derniers servent de traitements, de diagnostic ou de contrôle des cultures, mettant ainsi à contribution les nouvelles technologies pour le développement de la filière agricole au niveau national.

Les aéronefs déployés dans le domaine agricole permettent également de fournir aux agriculteurs, rapidement et avec exactitude, des informations utiles pour prendre des décisions durables et agir intelligemment (augmenter ou réduire la quantité d’eau dans certaines zones, effectuer des traitements spécifiques..). L’objectif étant d’économiser l’eau et les produits de traitement en faveur de l’environnement et de l’agriculteur.

Lire aussi : Agriculture numérique : L’INRA Maroc et SOWIT unissent leurs forces

Les drones de traitement représentent aujourd’hui “un outil efficace et durable” pour une agriculture d’avenir, a indiqué, dans une déclaration à la MAP, Abbes Kailil, professeur et ingénieur d’État en aéronautique et pilote de drones, ajoutant que l’utilisation de ces engins représente “un saut vers les métiers du futur” et engendre “un nouvel état d’esprit” quant à l’utilisation de l’intelligence artificielle au Maroc.

Les cultures ont besoin d’une fertilisation équilibrée, uniforme et d’un entretien continu. Actuellement, ces traitements se font à travers des pulvérisateurs traînés par des tracteurs ou embarqués sur de petits véhicules ou par avion en cas de grandes superficies, a fait remarquer M. Kailil.

Par ailleurs, conscients des apports des drones, les agriculteurs marocains se tournent progressivement vers ces outils.

Regardez aussi

La recherche agronomique peut être capitale pour la filière biologique

La recherche agronomique peut être capitale pour la filière biologique

La recherche agronomique peut être d’une aide précieuse pour le secteur biologique au Maroc. Dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *