Accueil / Actualités / Actu internationales / L’Afrique de l’Est se prépare au retour des essaims de criquets
Afrique Est retour essaims de criquets
L'Afrique de l'Est se prépare pour le retour d'essaims de criquets.

L’Afrique de l’Est se prépare au retour des essaims de criquets

L’Afrique de l’Est se prépare pour le retour des essaims de criquets destructeurs.

En 2020, l’Afrique de l’Est a été frappée par la pire invasion acridienne depuis des décennies. Malheureusement, maintenant, les essaims de criquets reviennent.

Les criquets qui ont envahi l’Afrique de l’Est l’année dernière ont ravagé les cultures et les pâturages et ont fait augmenter les niveaux de faim et de difficultés économiques dans certaines parties de la région. Un an plus tard, au début de 2021, les Nations Unies ont averti qu’un deuxième retour, peut-être même plus meurtrier, des criquets avait déjà commencé.

Lire aussi : La campagne agricole du Maroc serait-elle sous la menace des criquets ?

La première vague de ravageurs est apparue fin 2019, se chiffrant en centaines de milliards, multipliée par 20 par génération, selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). La deuxième génération en mars et avril se chiffrait en milliers de milliards.

« C’est une continuation des essaims de criquets de 2020. Les adultes se sont envolés vers diverses zones et pondent des œufs », a déclaré à DW Frances Duncan, professeur de sciences animales, végétales et environnementales à l’Université du Witwatersrand . « Si nous avons de bonnes pluies comme c’est le cas en ce moment dans la plupart des régions, les larves vont éclore et nous obtenons la deuxième vague de l’essaim. »

Cependant, Keith Cressman, spécialiste principal des prévisions acridiennes à la FAO, reste optimiste. « Je pense que c’est toujours une situation très dangereuse. Mais ça ne devrait pas être pire que l’an dernier. »

Regardez aussi

agriculture-maroc

Génération Green : objectif 350 000 emplois

L’emploi comme priorité, 350 000 emplois agricoles visés. Le gouvernement prévoit, dans son programme au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *