Accueil / Actualités / Cultures / 19 pays européens contre la culture OGM
image_not_found

19 pays européens contre la culture OGM

La culture OGM, 19 pays européens veulent l’interdire. Sur 28 pays européens, 19 pays sont favorables à une interdiction de la culture OGM sur leur territoire.

Date limite de demande d’interdiction fixée au 3 octobre

La demande d’interdiction totale de la culture OGM devait être faite jusqu’au 3 octobre dernier. Ainsi, le Danemark, le Luxembourg, Malte et la Slovénie en ont fait la demande à la dernière minute, ils rejoignent ainsi les autres pays qui souhaitent aussi interdire la culture OGM, et qui sont  : l’Autriche, la Bulgarie, la Croatie, Chypre, la Grèce, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Hollande et la Pologne. 

L’Angleterre cherche le ban pour l’Écosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord. La Belgique a déjà obtenu son interdiction pour sa région Wallone.

Les raisons qui poussent à la demande d’interdiction

Les principales raisons pour certains états de vouloir interdire sur leur territoire la culture OGM tient tout d’abord, à vouloir bloquer l’hégémonie des multinationales comme Monsanto et Dow qui, elles, sont en droit de faire appel de cette interdiction des OGM.

Si les multinationales font appel de cette interdiction, les Etats peuvent alors indiquer les raisons précises qui les poussent à demander l’interdiction. Ces demandes passeront ainsi par des raisons de destruction de l’environnement ou de préjudice sans précédent pour les producteurs locaux. En effet, la législation permet aux états membres de bannir la culture OGM pour un objectif environnemental même si les graines ont passé les tests de sécurité et de fiabilité de l’Union européenne.

Le MON 810 GM, la seule culture encore autorisée en Europe

Le MON 810 GM de Monsanto est actuellement la seule culture OGM autorisée  en Union européenne.  Ce maïs de Monsanto est conçu pour se protéger contre la pyrale du maïs, un nuisible qui a dévasté de nombreuses cultures dans le passé. Le MON 810 est surtout cultivé en Espagne et au Portugal. Pour la culture OGM en UE il existe 8 applications pour inclure le renouvellement du MON810. 58 produits alimentaires sont actuellement autorisés pour l’importation, ainsi les Européens consomment bien et encore des OGM.

Regardez aussi

Tétouan : Le marché de gros de fruits et légumes sur de bons rails

Tétouan : Le marché de gros de fruits et légumes sur de bons rails

Les travaux du marché de gros de fruits et légumes avancent à de grands pas. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *