Accueil / Actualités / Actu internationales / Vilmorin enregistre une perte nette au 1er semestre
Enregistrement d'une perte nette au 1er semestre pour Vilmorin

Vilmorin enregistre une perte nette au 1er semestre

Vilmorin, une perte nette au 1er semestre en progression.

Le groupe français Vilmorin, quatrième semencier mondial, a annoncé ce lundi une perte nette en progression de plus de 10 % au premier semestre, liée à ses frais de recherche et à des charges exceptionnelles.

La perte nette du groupe s’est établie à 61,1 millions d’euros de juillet à décembre, contre 55,3 millions un an plus tôt, a précisé Vilmorin dans un communiqué.

Le groupe explique ce repli par “des coûts additionnels en recherche et développement de 11,4 millions d’euros, auxquels s’ajoutent des charges financières non récurrentes pour 5,3 millions et des pertes de change pour 5,4 millions”. Le chiffre d’affaires a néanmoins progressé de 6,5 % à 456,5 millions d’euros, porté par la solide dynamique de croissance des semences potagères, principale activité de Vilmorin.

Les ventes de semences de grande culture sont en revanche en léger recul, en particulier le blé et l’orge en Europe, ainsi que le maïs en Amérique du sud. La première moitié de l’exercice décalé du groupe représente en moyenne moins d’un tiers des ventes annuelles et ses comptes semestriels affichent traditionnellement des résultats fortement négatifs.

L’endettement financier net a bondi de 44 % à 950,6 millions d’euros, après un accord de licence avec le suisse Syngenta et une acquisition aux Etats-Unis. Vilmorin maintient cependant ses objectifs annuels de progression du chiffre d’affaires comprise entre 0 et 2 % et de marge opérationnelle courante sensiblement comparable, soit autour de 8 %.

L’atteinte de ces objectifs restera toutefois dépendante de l’évolution définitive des surfaces et des prix des productions agricoles, dans un contexte de pression sur les marges pour les semences de grandes cultures, notamment sur les marchés européens, prévoit le groupe français.

Avec AFP

Pour recevoir la lettre d’information sur l’actualité agricole nationale et internationale:
Newlsetter AgriMaroc.ma

Regardez aussi

Danemark : la menthe fraîche à l'origine d'une épidémie de Shigellose

Danemark : la menthe fraîche à l’origine d’une épidémie de Shigellose

La menthe fraîche serait à l’origine, au Danemark, d’une épidémie de Shigellose. Au Danemark, la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *