Accueil / Actualités / Actu Maroc / Vers l’informatisation des abattoirs de Casablanca
Vers l’informatisation des abattoirs de Casablanca
Vers l’informatisation des abattoirs de Casablanca - photo:DR

Vers l’informatisation des abattoirs de Casablanca

Informatisation des abattoirs de Casablanca.

Les abattoirs de Casablanca sont en train d’informatiser leurs systèmes afin d’améliorer la gestion de leur activité.

Un appel d’offres a été lancé pour la mise en place d’un système d’information intégré. La dématérialisation des processus concernant l’activité des abattoirs de Casablanca s’impose.

Un appel d’offres a été lancé par Casa prestations, la société de développement local en charge de la gestion des abattoirs de Casablanca. Il concerne la réalisation d’un système informatique intégré de la gestion des abattoirs, avec fourniture de 15 terminaux mobiles. Le nouveau système sera opérationnel d’ici la fin de l’année.

A travers ce projet, la gestion de l’activité serait améliorée, en finalisant l’informatisation des différents processus. Le système d’information intégré s’avère indispensable pour cette activité.

Ainsi, l’ouverture des dossiers concernant cet appel d’offres aura lieu le 17 mars 2016. Le candidat retenu disposera d’un délai de 30 semaines pour finaliser les trois phases du projet, à savoir: l’étude de convergence et la définition des spécifications du développement, le démarrage des modules de la réception à l’encaissement et enfin le démarrage de l’expédition et de l’atelier de découpe. D’ici fin 2016, le nouveau dispositif sera opérationnel. Le coût de l’opération est estimé à 996 000 dirhams.

Le nouveau système permettra une gestion plus transparente de l’activité. En effet, à l’heure actuelle, le processus passe par sept phases: la saisie des entrées, l’impression des étiquettes, la collecte du poids fiscal et le traitement des factures. A partir de là, un fichier est envoyé au service comptable et une facture est adressée au service de gestion des encaissements. L’opération d’expédition est quant à elle réalisée manuellement et enregistrée dans des carnets.

Le nouveau système prévoit la mise en place d’un applicatif et d’une base de données unique pour l’ensemble des opérations précitées. Les données comptables seront exportées de manière informatisée vers un logiciel de gestion. L’informatisation permettra, en plus, de produire des statistiques comparatives et facilitera la gestion des encours client.

Avec Médias24

Regardez aussi

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

L’huile de graines de figue de barbarie vaut 1000 dollars le litre sur les marchés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *