AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Tomates : L’Espagne reconnait le Sahara Marocain
Tomates un champignon pourrait réduire utilisation engrais
Tomates serres - Ph : DR

Tomates : L’Espagne reconnait le Sahara Marocain

L’Espagne reconnaît le Sahara marocain et de facto les tomates produites dans le Sahara Marocain.

L’Espagne considère la proposition marocaine d’établir le Sahara Marocain comme une autonomie au sein du Royaume du Maroc, avec une capacité administrative, législative et judiciaire, comme « la base la plus sérieuse, crédible et réaliste pour la résolution de ce différend » . Pour Hortoinfo la production agricole du Sahara pourra entrer légalement dans l’UE en tant que marocaine.

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a reconnu que l’Espagne considère la proposition marocaine d’établir le Sahara Marocain comme une autonomie au sein du Royaume du Maroc, doté de capacités administratives, législatives et judiciaires, comme « la base la plus sérieuse, crédible et réaliste pour le règlement de ce différend ».

Dans sa lettre le président du gouvernement espagnol indique que « les efforts sérieux et crédibles du Maroc, dans le cadre des Nations unies, pour trouver une solution mutuellement acceptable » tout en reconnaissant que « les deux pays sont inextricablement liés par des affections, une histoire, une géographie, des intérêts et une amitié partagée ».

Le président du gouvernement espagnol déclare dans la lettre que « l’Espagne agira avec la transparence absolue qui correspond à un grand ami et allié », et qu’elle « tiendra toujours ses engagements et sa parole ».

Pour sa part, le Maroc a répondu qu' »il apprécie hautement les positions positives et les engagements constructifs de l’Espagne », qui permettent d’entrevoir une association bilatérale durable.

Suivre la voie tracée par l’UE

Avec cette décision, le gouvernement espagnol suit la voie tracée par la Commission européenne (CE). En février, la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, s’était rendue au Maroc pour rencontrer le chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch indiquant notamment que : « Le Maroc est un pays avec lequel nous avons construit une coopération stratégique étroite et solide ».

Dakhla : Une moyenne de 300 jours de soleil par an

Les liens historiques entre le Maroc et l’UE ne sont plus à démontrer, faisant du Maroc le premier partenaire économique de l’UE issu du continent africain.

Les tomates sahariennes du Maroc bientôt en UE ?

Cette reconnaissance devrait donc permettre fort logiquement aux tomates marocaines produites au Sahara Marocain, d’être exportées également vers l’UE rappellent nos confrères de Hortoinfo.

A noter que la production se concentre essentielle dans le périmètre de Dakhla qui est composée d’une forte production de tomates mais également de melons.

Le climat de la région, plus avantageux que celui d’Agadir offre un ensoleillement plus important avec une moyenne de 300 jours de soleil par an, 30 % de plus que dans la région du Souss Massa, ce qui permettrait d’avancer la culture et la récolte de 2 ou 3 semaines encore et d’offrir donc une position plus précoce sur le marché européen. Une aubaine donc pour les consommateurs de l’UE.

Regardez aussi

La culture de l'avocat en Afrique est promise à un bel avenir

Avocat : Le marché a progressé à un rythme de 12 % par an

Les avocats deviennent de plus en plus populaires, selon une étude de RaboResearch.  À l’échelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.