Accueil / Actualités / Actu Maroc / Taounate : Ouverture du 6ème festival national des figues

Taounate : Ouverture du 6ème festival national des figues

Taounate : Ouverture du 6ème festival national des figues.

La 6ème édition du festival national des figues s’est ouverte vendredi à Taounate, avec la participation d’exposants et de représentants d’organisations professionnelles.

Initiée par la direction régionale de l’agriculture Fès-Meknès, sous l’égide du ministère de tutelle sous le thème  »la filière des figues, un levier pour l’emploi dans le monde rural », cette manifestation tend à mettre en avant les potentialités agricoles de la province, à valoriser les figues et à encourager les agriculteurs à développer leur production.

Le directeur du département du développement des chaines de production au ministère de l’agriculture, Nabil Chaouki, a indiqué, à cette occasion, que ce festival témoigne de l’importance qu’accorde le département de tutelle à cette filière, qui joue un rôle important dans le développement de l’agriculture marocaine, ajoutant que les figuiers constituent, à l’instar des autres arbres fruitiers, une source de revenus pour une large frange des agriculteurs, notamment ceux issus des régions montagneuses.

Après avoir énuméré les bienfaits et les retombées économiques, écologiques et sociales de la culture et la production des figues, M. Chaouki a fait savoir que cette filière couvre une superficie de 62.000 ha au niveau national et réalise une production annuelle de 120.000 tonnes, mettant l’accent sur le grand potentiel de la province de Taounate, au vu de sa nature montagneuse.

La spécificité de cette culture et l’importance de ses retombées impliquent la mise en place d’une stratégie adaptée visant notamment la diversification de la production, à travers l’élargissement des superficies implantées, l’entretien des arbres et l’adaptation de cette culture au sol et aux ressources en eau disponibles dans la région, a-t-il dit, soulignant la nécessité d’accompagner les investisseurs pour la création de fermes modernes réservées à cette culture.

Plus de 22.000 ha consacrés à cette culture dans la province de Taounate, dont 21.000 ha productifs, soit 14 pc de la superficie réservée aux arbres fruitiers dans la province et 36 pc au niveau national, a précisé le même responsable, qui s’est attardé sur les efforts déployés par le ministère de l’agriculture notamment en ce qui concerne les subventions, la mécanisation et la lutte contre les effets des intempéries.

Dans ce cadre, l’Etat et les professionnels se sont mis d’accord pour œuvrer ensemble pour la mise en application d’un programme ambitieux pour la réhabilitation de cette filière visant notamment le renforcement de la compétitivité des producteurs et l’amélioration du rendement et de la qualité, a-t-il ajouté, notant que l’objectif est d’augmenter la superficie de cette filière de 19.000 ha, ce qui portera la superficie dédiée aux figues à 67.000 ha à l’horizon 2020, la réhabilitation de 9.000 ha existants, le renforcement de la goutte-à-goutte et l’organisation des professionnels.

Le gouverneur de la province de Taounate, Saleh Daha, a indiqué, de son côté, que le choix de la province pour l’accueil de cette manifestation est motivé par l’importance du potentiel naturel de la région en la matière, revenant sur les différents efforts déployés pour le développement de cette culture dans le cadre des différents programmes nationaux, notamment le Plan Maroc vert et l’INDH.

M. Daha, qui a mis l’accent sur les contraintes que rencontre cette filière sur les plans de la production et de la commercialisation, a souligné la nécessité de redoubler d’efforts pour améliorer la compétitivité du secteur, à travers notamment le renforcement de la qualité et la commercialisation dans de bonnes conditions des figues locales.

Initié en partenariat notamment avec la province de Taouante, les conseils régional et provincial, ainsi que la chambre d’agriculture de la région Fès-Meknès , le festival national des figues constitue un espace de rencontre, de communication et d’échange d’expériences et des expertises entre les professionnels, dans le but de nouer des partenariats.

Selon ses organisateurs, cette manifestation est aussi une occasion pour les agriculteurs et les professionnels de s’informer des techniques les plus modernes dans la production et la valorisation des figues et des opportunités offertes par le plan Maroc Vert pour développer la filière, à travers divers programmes et projets en cours d’exécution dans le cadre du plan régional agricole axé sur la plantation, l’entretien, l’organisation professionnelle et la valorisation de la production.

Le programme du festival comprend l’organisation de plusieurs activités à caractère économique, social, culturel et artistique et une foire regroupant des stands de divers types de produits à base de figues fraiches et de fruits secs et leurs dérivés.

En marge du festival, des colloques et conférences en la matière seront animés par des professeurs, des chercheurs et des spécialistes, outre des témoignages des porteurs de projets de valorisation des figues.

La culture du figuier dans la région Fès-Meknès s’étend sur une superficie de 28.000 ha, avec une production de 95.000 tonnes. Elle représente 53pc de la superficie consacrée au figuier au niveau national et 32pc de la production du royaume.

La province de Taounate produit, à elle seule, 78pc de la production régionale de ce fruit. La superficie dédiée à cette culture dans la province s’élève à 22.000 ha.

Regardez aussi

élevage maroc

Elevage : Des ONG français réclament l’arrêt des exportations de bétail hors UE

Des ONG réclament l’arrêt des exportations de bétail français vers le Maghreb et le Moyen-Orient. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *