Accueil / Actualités / Actu Maroc / Stress hydrique : Les prévisions ne sont pas bonnes pour le Maroc
Stress hydrique : Les prévisions ne sont pas bonnes pour le Maroc
Stress hydrique : Les prévisions ne sont pas bonnes pour le Maroc.

Stress hydrique : Les prévisions ne sont pas bonnes pour le Maroc

Le Maroc en 2050: un nouveau rapport prédit les menaces régionales et le stress hydrique.

Un nouveau rapport de l’Institut pour l’économie et la paix (IEP) prédit des problèmes de pénurie d’eau. Ceci menace ainsi, la sécurité alimentaire, fait savoir Morocco News World. 

Le premier registre des menaces écologiques publié mercredi dresse un sombre avenir pour le monde dans son ensemble. Le rapport estime que plus d’un milliard de personnes sont menacées de déplacement et que 1,5 milliard pourraient faire face à l’insécurité alimentaire d’ici 2050.

Le rapport montre que le Maroc est guetté par trois menaces écologiques majeures au milieu d’une possible crise migratoire dans son sud. Le Maroc sera confronté à des problèmes importants liés au changement climatique. Le stress hydrique est en tête de liste.

Lire aussi : Changement climatique au Maroc : De grandes réformes en vue

Un tiers des pays du monde, y compris le Maroc souffrira des niveaux élevés à extrêmes de stress hydrique d’ici 2040, ce qui signifie que la moitié de toute l’eau disponible est utilisée chaque année. Ainsi, le Maroc et les autres pays du Maghreb feront face aux plus hauts niveaux d’insécurité hydrique du nord-ouest de l’Afrique. Ce qui porterait un coup dur à l’agriculture et à l’élevage.

Les Marocains font partie des 2,6 milliards de personnes dans le monde menacées de pénurie d’eau. En effet, la hausse des températures et des précipitations moins prévisibles pourraient devenir une menace importante si aucune mesure n’est prise pour atténuer les tendances actuelles. D’ici deux décennies, de nombreux Marocains pourraient être contraints de se déplacer à l’intérieur du pays vers des zones où la disponibilité de l’eau est meilleure, les régions du Sahara devenant encore plus sèches.

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *