×
AgriMaghreb AgriAfriOuest AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Sénégal : le pays continue d’importer du riz malgré ses efforts 
Maroc : les riziculteurs protestent contre les importations massives de riz
Riz - Ph : DR

Sénégal : le pays continue d’importer du riz malgré ses efforts 

Le Sénégal continue d’importer du riz malgré ses nombreux efforts.

Le Sénégal est un grand consommateur de riz. Le pays dont les efforts sont nombreux pour accroître l’offre rizicole reste dépendant de l’importation pour alimenter sa population.

Le Sénégal œuvre activement pour améliorer sa production agricole en riz, dernièrement un Projet de Développement de la Chaîne de Valeur du Riz (PDCVR) d’un coût total de 45 millions $ a d’ailleurs été mis en œuvre conjointement par l’état et la Banque islamique de développement (BID).

Cette stratégie correspond à une volonté de réduire les importations de riz en augmentant et améliorant la production nationale. Les principaux bassins de production tels que Sedhiou, Thiès, ou la Vallée du fleuve Sénégal doivent améliorer la transformation et la commercialisation du riz pour atteindre plus facilement les consommateurs.

Lire aussi : Carottes : au Sénégal une crise de surproduction génère de grandes pertes.

Ainsi pour atteindre cet objectif, le Sénégal mise sur la production de semences ou encore la mise à disposition de matériels agricoles tels que des moissonneuses batteuses ou des motoculteurs.

A travers ces mesures, on estime à plus de 20 000 emplois créés et des revenus augmentés de plus de 30% par les populations bénéficiaires.

Rappelons enfin que le Sénégal figure parmi les 5 plus grands importateurs africains de riz avec le Nigéria, la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud et le Ghana. Le potentiel rizicole est donc très important.

Regardez aussi

cereales automne

Tanger : réalisation de 83% de la superficie programmée en cultures d’automne

Région TTA: un taux de réalisation de 83% de la superficie programmée en cultures d’automne …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *