Accueil / Actualités / Actu Maroc / Séminaire au CRRA de Meknès jeudi 16 juin
Séminaire interne au CRRA de Meknès

Séminaire au CRRA de Meknès jeudi 16 juin

Séminaire à la bibliothèque du CRRA de Meknès aura lieu ce jeudi 16 juin de 10h30 à 12h00.

Intitulé du séminaire: Les Plans de Gestion Ecosystémique (PDGE) pour la réhabilitation et gestion durable des territoires agricoles familiers fragilisés par les pressions et contraintes environnementales.
Séminariste: Dr Moha Ferrahi (Chercheur au CRRA Meknès et ex Directeur du CRP2)
Date et heure: jeudi 16 juin 2016 de 10h30 à 12h
Lieu : Bibliothèque du CRRA Meknès
Invitation générale (activité ouverte à tout public)

Présentation du séminaire 

L’approche de gestion écosystémique a été adapté par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime dans le cadre du Programme d’Appui à la Politique Sectorielle Agricole (PAPSA) financé par l’Union Européenne.

Ce programme s’insère dans la nouvelle stratégie agricole du Maroc et en particulier du Pilier 2 du Plan Maroc Vert. Cette approche a pour objectif l’intégration de la dimension environnementale dans la planification et la programmation des projets de développement agricoles.

Les Plans de gestion écosystémique élaborés à cet effet constituent des outils pour la concrétisation d’un développement durable des filières retenues dans le cadre du programme PAPSA à savoir l’oléiculture, la phoeniciculture, la viande rouge ovine et les truffes comme produit du terroir et intervient essentiellement dans 4 régions du Maroc à savoir Boulemane, Drâa, l’Oriental, et Tafilalet.

L’approche écosystémique, une analyse à deux échelles

L’échelle nationale, par le biais d’un Plan de Gestion Ecosystémique (PDGE) global qui permet de développer une vision stratégique filière au niveau du territoire national.

L’échelle de la bio région, du bassin géographique où s’opère la production. Le PDGE spécifique permet de préciser les actions filière à engager aux échelles locale et régionale, sur la base de l’unité naturelle / écosystème qui sous-tend la production et son aire d’influence. A travers ces PDGE, nous avons essayé de tracer les orientations spécifiques pour le développement de la filière en tenant compte des Plans Agricoles Régionaux (PAR) du Plan Maroc Vert (PMV), des plans et stratégies de la région (SDAR, SDAU, PDC).

Les informations spatialisées

Les informations spatialisées obtenus lors de différents ateliers diagnostic et puis de planification en plus de la contribution précieuse et active des différents acteurs locaux et des représentants des différentes agences et directions régionales, ainsi que les représentants d’autres secteurs d’intervention (Ministère de l’Intérieur, HCEFLCD, ABH, ADS, MCA, CTB…), a permis notamment de proposer les actions en matière de la ressource hydrique, de la production, de la valorisation, de la commercialisation et surtout de l‘environnement.

L’analyse détaillée de la démarche déployée et des résultats obtenus révèle la nécessité de faire évoluer cette approche pour tendre vers une collaboration accrue, d’une part entre les institutions du MAPM et d’autre part entre le MAPM et les autres départements ministériels et les bailleurs de fond.

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *