Accueil / Actualités / Actu Maroc / Sefrou : les jeunes s’intéressent de plus en plus à l’élevage des escargots
Sefrou les jeunes intéressent de plus en plus élevage des escargots
Sefrou : les jeunes s'intéressent de plus en plus à l'élevage des escargots.

Sefrou : les jeunes s’intéressent de plus en plus à l’élevage des escargots

Les jeunes de Sefrou s’intéressent de plus en plus à l’élevage des escargots.

Les jeunes de la province de Sefrou, dans la région de Fès-Meknès portent un réel intérêt à l’élevage des escargots – héliciculture -, en raison de la faiblesse des parcelles que nécessite cette activité mais aussi du fait des opportunités qu’elle offre financièrement parlant.

Selon le directeur provincial de l’agriculture de Sefrou, Mohamed Mezzour, l’héliciculture est ‘’prometteuse’’ parce qu’elle fait partie des nouvelles filières n’ayant pas besoin d’importantes parcelles de terre. En effet, elle offre une belle opportunité aux jeunes d’explorer de nouveaux horizons dans le cadre de la nouvelle stratégie du ministère de l’Agriculture « Génération Green 2020-2030” , laquelle accorde une attention particulière aux jeunes du monde rural.

Lire aussi : Maroc : un soutien de 250 M$ pour la stratégie Génération Green

Dès lors, conscients des avantages de cette filière, beaucoup de jeunes ont, au fil des années, exprimé des demandes de formation et d’encadrement dans le domaine de l’élevage des escargots, qui est à la fois, générateur d’emplois et de revenus du fait de la forte consommation.

D’après la MAP, les projets d’héliciculture, dont l’expérimentation a débuté pour la première fois à Sefrou dans une petite ferme de la commune de Tarnagha, n’ont besoin, au lancement, que de 500 m2.

Par ailleurs, plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour la réussite de ce genre de projets. Parmi ceux-ci, on note la formation dans le domaine, la recherche des espèces productives, la détermination de la qualité des produits, la promotion en vue d’une bonne commercialisation et le développement des méthodes de production.

Regardez aussi

Framboise : Une culture plus élevée pour une production plus saine

Framboise : Une culture plus élevée pour une production plus saine

« Une culture plus élevée empêche de nombreux agents pathogènes d’atteindre la plante ». Et si la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *