Accueil / Actualités / Actu Maroc / Sécheresse: Subventions et indemnisations des agriculteurs marocains
Sécheresse: Subventions et indemnisations des agriculteurs marocains
Sécheresse: Subventions et indemnisations des agriculteurs marocains

Sécheresse: Subventions et indemnisations des agriculteurs marocains

Sécheresse: Subventions et indemnisations des agriculteurs marocains

Face au déficit des pluies et à la menace de la sécheresse qui plane au dessus du Maroc, le ministère de l’agriculture a mis sur pied des mesures toutes destinées à venir en aide aux agriculteurs et éleveurs.

«L’opération de distribution de l’orge subventionnée est une des principales opérations de la composante sauvegarde du cheptel, elle vise l’approvisionnement des éleveurs en quantité suffisante d’orge et aussi la stabilisation des prix à des niveaux accessibles aux éleveurs”, a fait savoir Abderrahman Naili, directeur de la DRA de Casablanca-Settat. De même, la création des points d’eau pour l’abreuvement du cheptel est en gestation également.

Concernant les cultures, les agriculteurs qui ont prescrit une police d’assurance avec la MAMDA (Mutuelle agricole marocaine d’assurance) pour assurer leurs cultures notamment céréalières contre les aléas climatiques, à savoir le manque de pluies (sécheresse), bénéficieront d’une indemnisation selon l’état de la culture suite au manque de pluie et selon la zone, notant que «chaque campagne agricole, une superficie de plus d’un million d’hectares du Royaume est assurée par les agriculteurs au niveau de la MAMDA pour faire face aux aléas climatiques qui peuvent survenir à savoir la sécheresse, grêle, inondations».

De même, la direction régionale de l’agriculture Casablanca-Settat, la MAMDA ainsi que les autres partenaires organisent en début de chaque campagne agricole des campagnes de communication et de sensibilisation pour inciter les agriculteurs à assurer leur cultures contre les aléas climatique.

Semences subventionnées

Parmi les mesures prises par le ministère également, la subvention des semences certifiées (Blé tendre: 175 Dhs/ql; Blé du : 195 Dhs/ql ; Orge : 345 Dhs/ql), la poursuite d’assurance agricole des céréales, légumineuses, les cultures oléagineuses et les arbres fruitiers, le financement du secteur agricole et de l’industrie agro-alimentaire, la poursuite de l’opération Boudour avec le Crédit Agricole et la poursuite de l’encadrement et du conseil agricole.

Il s’agit également de la poursuite de la protection sanitaire des végétaux, du contrôle de la sécurité sanitaire des animaux, des végétaux et des produits alimentaires dans la région et l’organisation des journées de sensibilisation.

Regardez aussi

Fès-Meknès : 16,3 MDH pour le développement de l'AgriTech

Fès-Meknès : 16,3 MDH pour le développement de l’AgriTech

La région de Fès-Meknès bénéficiera d’un financement de 16,3 MDH pour l’AgriTech. L’Agence Française de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *