AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Sécheresse : La MAMDA déploie son dispositif pour accompagner les agriculteurs
La MAMDA va déployer son expertise en Afrique
MAMDA - ph : DR

Sécheresse : La MAMDA déploie son dispositif pour accompagner les agriculteurs

La MAMDA a communiqué ce mercredi son dispositif spécifique pour accompagner et secourir les agriculteurs face à la faible campagne agricole 2022, provoquée par le retard de précipitation.

Après le Crédit Agricole du Maroc, c’est au tour de la Mutuelle agricole marocaine d’assurances (MAMDA) de faire un geste à l’endroit des agriculteurs face aux effets du retard de précipitations. Après les hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la MAMDA réagit en mettant en œuvre un dispositif spécifique afin de soutenir les agriculteurs face aux conséquences de la sécheresse.

Le dispositif mis en œuvre par la MAMDA s’articule autour de 4 mesures principales selon le communiqué reçu par nos confrères de la MAP. La première mesure du dispositif porte sur le report des échéances de paiement des primes d’assurance agricole dues au titre de 2021.

La mutuelle agricole se propose d’octroyer aux agriculteurs marocains atteints par la sécheresse des facilités de paiement pour leur permettre d’aborder la prochaine campagne avec sérénité.

“Accélération du processus d’indemnisation des agriculteurs frappés par le retard des précipitation.”

Selon la même source, la deuxième mesure concerne l’accélération du processus d’indemnisation des agriculteurs qui compte tenu de la situation critique doivent recevoir leur indemnisation dans un délai optimal. Du reste, la MAMDA a déjà initié le processus d’expertise qui intervient généralement beaucoup plus tard au mois d’avril. Le but étant de raccourcir le délai de traitement des dossiers d’indemnisation qui prend généralement trois mois.

Il faut savoir que le capital assuré au titre de la campagne agricole en cours représente une enveloppe de plus d’un milliard d’hectares. La Mutuelle agricole prévoit la mise en paiement exceptionnel des ristournes de mutualité au compte de ses agriculteurs sociétaires dans le deuxième trimestre de l’année 2022.

De même et toujours dans l’optique de soutenir les agriculteurs en difficulté face au déficit pluviométrique, la MAMDA prévoit dans son dispositif, une mesure spécifique pour promouvoir et développer l’assurance multirisque climatique en faveur de l’arboriculture fruitière.

La source rappelle que ce produit assure une couverture contre le gel, les vents violents, la grêle, un excès de précipitation, chergui et les hautes températures.

Après les sécheresses sévères qu’a connues le Maroc au cours des campagnes agricoles de 2015-2016 et 2019-2020, celle de 2021-2022 est la troisième sévir aussi durement. Au total, c’est plus de 3.8 milliards de dirhams que la mutuelle aura déboursé pour indemniser les agriculteurs.

La mise en œuvre rapide et efficiente du dispositif d’indemnisation est possible uniquement grâce à l’investissement régulier consenti par la MAMDA pour accompagner le monde agricole. La mutuelle a ainsi pu déployer une série d’actions d’envergures pour soutenir le monde rural : développement du réseau de distribution dans le monde rural, augmentation du réseau d’experts, digitalisation des processus et investissement dans des systèmes d’informations satellitaires, progiciel de souscription et d’indemnisation.

Regardez aussi

La culture de l'avocat en Afrique est promise à un bel avenir

Avocat : Le marché a progressé à un rythme de 12 % par an

Les avocats deviennent de plus en plus populaires, selon une étude de RaboResearch.  À l’échelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.