AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Ramadan : L’offre disponible couvre largement les besoins
Maroc moins intermédiaires dans la commercialisation des fruits et légumes
Fruits & Légumes - Ph : DR

Ramadan : L’offre disponible couvre largement les besoins

Marchés : approvisionnement normal du 1er Chaabane au 3 Ramadan 1443.

Les marchés sont approvisionnés de façon normale et avec une diversité en produits de large consommation durant la période allant du 1er Chaabane au 3 Ramadan 1443, selon la Direction de la Concurrence, des Prix et de la Compensation (DCPC), relevant du ministère de l’Économie et des finances.

L’offre disponible couvre largement les besoins pas uniquement du mois sacré de Ramadan mais ceux de plusieurs semaines voire de plusieurs mois selon les produits, indique la Direction dans un communiqué sur la réunion de la Commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle des prix et de la qualité, tenue mercredi, sous la présidence du ministère de l’Économie et des Finances.

L’offre disponible couvre largement les besoins pas uniquement du mois sacré de Ramadan mais ceux de plusieurs semaines voire de plusieurs mois selon les produits

Cette réunion de concertation et de coordination, la première pour ladite commission durant ce mois sacré de Ramadan, a été consacrée à une mise au point sur la situation de l’approvisionnement en produits de base, des niveaux des prix et du bilan du contrôle durant la période allant du 1er Chaabane au 3 Ramadan 1443.

Pour ce qui est des prix pratiqués et bien que la plus part des prix des produits continuent à observer des niveaux relativement élevés par rapport à ceux enregistrés durant la même période de l’année dernière compte tenu des effets du marché international et des conditions climatiques dans le Royaume, d’autres produits par contre ont commencé à enregistrer des baisses, comme c’est le cas de certaines farines, semoules, riz, certains fruits, des épices…, fait savoir la même source.

En ce qui concerne les prix de la tomate, ils ont commencé à régresser suite à l’entrée de la commercialisation de la récolte du printemps.

Cette réunion s’est déroulée en présence des départements ministériels chargés de l’Intérieur, de l’Agriculture, des Pêches Maritimes, de l’Industrie et du Commerce, de la Transition Énergétique et des Établissements publics concernés.

Lire aussi : Mustapha Baitas rassure sur les dattes importées

La commission poursuivra la tenue régulière de ses réunions chaque mercredi pour suivre l’évolution des marchés, le niveau de l’approvisionnement et des prix et le bilan des intervention des commissions de contrôle pour faire face à toute forme de fraude, de monopolisation, de spéculation ou de manipulation des prix.

MAP

Regardez aussi

La culture de l'avocat en Afrique est promise à un bel avenir

Avocat : Le marché a progressé à un rythme de 12 % par an

Les avocats deviennent de plus en plus populaires, selon une étude de RaboResearch.  À l’échelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.