Accueil / Actualités / Poules Pondeuses : Des microalgues dans l’eau de boisson pour de meilleures performances
Hausse des prix des œufs pour éviter une «chute de production»

Poules Pondeuses : Des microalgues dans l’eau de boisson pour de meilleures performances

Une augmentation du taux de ponte de 2% et des poules plus en forme en incorporant des microalgues vivantes dans l’eau de boisson.

Un aviculteur français a incorporé des microalgues vivantes dans l’eau de boisson de ses 80 000 pondeuses et a constaté que son taux de ponte a augmenté de l’ordre de 2 % et que ses poules sont plus en forme.

Yves Touzé, qui élève 200 000 pondeuses en système cage, a décidé de tester l’apport de microalgues vivantes dans son eau de boisson dès le début de son lot de 80 0000 pondeuses, indique paysan-breton.fr. Cette microalgue est de la chlorelle, les protéines constituent plus de 50 % de sa composition. Elles sont digestibles et sont la source de 19 acides aminés différents dont les 8 aminoacides essentiels de haute valeur biologique, plus élevée que celle des céréales.

« Je constate que mes poules sont plus en forme et bien emplumées. je n’ai pas de marquage sur les œufs, ils sont plus réguliers et j’ai moins de déclassés. Mon taux de ponte est meilleur de l’ordre de 2 % mais sur ce point je ferais un point précis en fin de lot », fait savoir Yves Touzé. Il ajoute qu’au vu de la forte concentration d’élevages de pondeuses sur son secteur géographique, les passages viraux de bronchites infectieuses (BI) sont fréquents. Sans savoir si c’est un bénéfice de l’ajout de microalgues dans l’eau, il constate que, cette année, il a eu beaucoup moins de problèmes liés à la BI sur son poulailler.

Signalons qu’il n’y a pas de risque de bouchage des pipettes ici car la chlorelle est unicellulaire et ne dépasse pas 5 micromètres.

Regardez aussi

Espagne veut contrer les exportations du Maroc

L’Espagne veut contrer les exportations du Maroc

L’Espagne a déclaré une guerre commerciale au Maroc, au niveau de l’export. Encore des mesures …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *