Accueil / Actualités / Actu internationales / Le secteur des pommes : une filière en recherche d’investisseurs
Le secteur des pommes : une filière en recherche d'investisseurs

Le secteur des pommes : une filière en recherche d’investisseurs

Le secteur des pommes : une filière en recherche d’investisseurs

La culture des pommes occupe une superficie de l’ordre de 50.590 ha, avec une concentration principalement observée dans les régions de Drâa-Tafilalet et Fès-Meknès. La première représente 39% des superficies alors que la seconde en détient 28%. Les principales variétés selon l’importance des superficies sont: Golden Delicious, Starkdelicious, Starkrimson, Royal Gala et Golden Smoothe.

Cependant, le secteur des pommes est confronté à de multiples problèmes dont celui de la distribution. Ainsi, les prix perçus par les producteurs s’avèrent souvent assez bas. Un manque de moyens de stockage sous froid en est la cause. Dès lors, la plupart des agriculteurs procèdent à la vente sur pied. Ce qui fait que le volume stocké ne dépasse guère 22% de la production annuelle.

L’industrie de la transformation de la pomme en produits  dérivés (vinaigre et jus) est encore faible: seules deux unités sont opérationnelles avec une capacité de traitement inférieure à 100 tonnes. Le Premier Forum de l’investissement dans la filière du pommier, a eu donc pour objectif de drainer des investissements à même d’initier et de promouvoir l’intégration de la filière.

Le Premier Forum de l’investissement dans la filière du pommier

Le contrat-programme 2011-2020, signé avec  le gouvernement marocain, aurait, selon le ministère de l’Agriculture, satisfait à l’essentiel de ses objectifs. Il ciblait le développement, la diversification variétale et l’intégration de la filière. Avec à la clé l’accompagnement des opérateurs via des subventions visant la micro-irrigation, l’acquisition du matériel agricole et l’équipement en filets anti-grêle des plantations

En effet, la grêle représente une menace récurrente pour le pommier, en particulier dans la région de Midelt. A cela, s’ajoutent également le gel et le feu bactérien. Aujourd’hui, l’impact de ces menaces tend sensiblement à disparaître.

Ce Forum intervient dans le cadre des efforts de valorisation de la filière et d’élargissement des perspectives d’investissement. Ainsi, l’importance accordée à la filière pommier dans le cadre du PMV a été souligné. Egalement, plusieurs projets ont été réalisés à cet effet au réalisés grâce à des investissements de plus de 460 millions de dirhams.

Regardez aussi

Le-Maroc-est-le-pays-qui-consomme-le-plus-d-huile-d-olive-dans-le-monde-arabe

Le Maroc est le pays qui consomme le plus d’huile d’olive dans le monde arabe

Le Maroc fait partie des principaux consommateurs et producteurs d’huile d’olive dans le monde arabe. …

Un commentaire

  1. Avatar

    Comment cultiver le pommes chez nous au Congo démocratique dans la province du kongo centrale ville de boma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *