AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Elevage / Plusieurs projets lancés à Jerada

Plusieurs projets lancés à Jerada

Inauguration et lancement de projets majeurs de développement agricole dans la Province de Jerada.

Le vendredi 12 janvier 2024, la province de Jerada a été le théâtre de l’inauguration et du lancement de plusieurs projets de développement agricole et rural par M. Mohammed Sadiki, le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural, et des Eaux et Forêts. Accompagné du Gouverneur de Jerada, de professionnels, d’élus locaux, et d’une délégation ministérielle, cette visite de terrain s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie « Génération Green » dans la province.

Au cœur de la commune territoriale Tiouli, le Ministre Sadiki a dévoilé un programme ambitieux de construction de pistes rurales pour la période 2023-2024. Avec un investissement de 35 millions DH, ce projet vise à aménager 25,8 km de pistes rurales, marquant ainsi un tournant significatif pour le désenclavement des régions concernées.

Le coup d’envoi a été donné avec le lancement des travaux de construction de 9,3 km de piste rurale à douar Rhamna dans la même commune. D’un investissement de 5,11 MDH, cette infrastructure permettra le désenclavement direct de 650 bénéficiaires et indirect de toute la population des douars avoisinants.

La commune territoriale Laaouinat se prépare à accueillir une transformation importante avec le lancement du programme d’aménagement des parcours pour la période 2023-2024. Un investissement colossal de 17,4 millions DH sera déployé pour la plantation d’arbustes fourragers sur 600 ha, le travail du sol sur 600 ha, la construction de 3 abris pour le bétail, la création de 5 points d’eau, et l’aménagement de 10 points d’eau équipés de systèmes de pompage solaire.

Ce programme ambitieux s’articule autour de l’amélioration du revenu des éleveurs, la création d’emplois, et la réhabilitation des zones de parcours, contribuant ainsi à la conservation des eaux et des sols.

La journée s’est clôturée à Ain Beni Mathar avec l’inauguration d’un centre d’insémination artificielle et de biotechnologie de reproduction des ovins et caprins. Cet établissement, représentant un investissement de 2 MDH, vise à développer des semences de qualité à partir des meilleurs géniteurs, améliorant ainsi le potentiel productif des animaux et la rentabilité des troupeaux.

Le centre joue un rôle crucial dans la protection de la race Béni Guil et l’amélioration de sa performance génétique. Il favorisera la recherche, le développement, et la diffusion du progrès génétique, tout en appuyant le schéma de sélection des ovins et caprins. En outre, le centre permettra la création d’une banque de semences par la cryoconservation, ouvrant la voie à l’exportation des semences, renforçant ainsi la position de la région sur la scène agricole nationale.

L’ensemble de ces projets témoigne de l’engagement du gouvernement en faveur du développement durable et de la prospérité des communautés rurales. La province de Jerada peut désormais envisager un avenir prometteur, marqué par la modernisation de son infrastructure agricole et l’amélioration de la vie de ses habitants.

Partager

Regardez aussi

ONSSA: Le consommateur de viande rouge doit être "exigeant"

Aïd Al-Adha : M. Sadiki tient une réunion avec les professionnels de la filière des viandes rouges

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *