Accueil / Actualités / Actu Maroc / Retard de pluie au Maroc, le HCP révise le taux de croissance à la baisse

Retard de pluie au Maroc, le HCP révise le taux de croissance à la baisse

Retard de pluie au Maroc, le HCP révise le taux de croissance à la baisse.

La campagne agricole 2015-2016 est sans précédent. Manque de pluie et repli du PIB agricole. Résultat ? Le taux de croissance du HCP est révisé à la baisse pour atteindre 1,3%.

Retard de pluie au Maroc, le HCP révise le taux de croissance à la baisseLe Haut commissariat au plan (HCP) vient de réviser son taux de croissance à la baisse, initialement estimé à 2,6%, pour atteindre seulement 1,3%. Il s’agit de la plus faible croissance enregistrée depuis 1999.

Le Maroc enregistre ainsi son taux de croissance le plus bas depuis 16 ans. 2016 s’annonce comme une année de forte sécheresse avec un PIB agricole en baisse de 10,2%. En cause, le manque inquiétant de pluie qui pourrait rendre la campagne 2015/2016 l’une des années les plus sèches qu’ait connues le pays.

Rappelons que l’Etat avait annoncé fin 2015 qu’un plan d’urgence anti-sécheresse serait mis en place début 2016 afin d’atténuer les effets de la sécheresse qui a sévit dans la plupart des régions agricoles du Maroc et qui compterait désormais comme hypothèse majeure sur laquelle se basent les conjonctures du secteur agricole. Ce plan devrait être lancé en cette période pour sauver la situation et faire face aux aléas climatiques à travers un plan solide tenant compte de toutes les composantes du secteur agricole.

Regardez aussi

Égypte-Russie ligne maritime pour renforcer les exportations agricoles

La Russie prolonge d’un an le véto contre les fruits et légumes européens

La Russie prolonge d’un an le véto contre les fruits et légumes européens. La Russie …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *