Accueil / Actualités / Actu Maroc / Plan anti-sécheresse: des mesures pour venir en aide aux agriculteurs

Plan anti-sécheresse: des mesures pour venir en aide aux agriculteurs

Plan anti-sécheresse : Des mesures pour venir en aide aux agriculteurs
Le Roi Mohammed VI a reçu ce jeudi, au Palais Royal de Casablanca, le Chef du gouvernement et le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime pour le plan anti-sécheresse. – (photo:DR)

Plan anti-sécheresse : des mesures pour venir en aide aux agriculteurs.

Les mesures qui seront prises dans le cadre du plan anti-sécheresse, dont le coût global est estimé à près de 2 MMDH, font l’objet d’un communiqué du Cabinet Royal, publié ce jeudi.

Le Roi Mohammed VI a reçu ce jeudi, au Palais Royal de Casablanca, le Chef du gouvernement et le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, afin de prendre les mesures nécessaires face au retard enregistré dans les précipitations et limiter ses effets sur l’activité agricole, indique un communiqué du Cabinet Royal.

Après l’exposé détaillé du ministre de l’agriculture, le Souverain a donné ses orientations visant à porter assistance aux agriculteurs dans le contexte de cette année caractérisée par ce phénomène climatique, souligne le communiqué. Un ensemble d’actions seront mises en œuvre d’urgence, à commencer par l’approvisionnement en eau potable des villages éloignés et excentrés qui sont dans le besoin, la protection des ressources animales à travers l’approvisionnement du bétail en aliments et en eau dans les meilleures conditions, ainsi qu’un suivi précis de la situation sanitaire du cheptel.

Le plan d’action prévoit également la protection des ressources végétales et particulièrement les acquis en termes de plantations réalisées dans le cadre de l’agriculture solidaire dans son volet reconversion, précise le communiqué. Cet axe se penchera notamment sur la sécurisation des intrants pour la campagne à venir. La reconversion aux cultures de printemps sera, en outre, encouragé.

Le maintien des équilibres dans le monde rural demeure un axe majeur des politiques publiques et de la série d’actions qui seront entreprises, souligne le communiqué. Par ailleurs, une attention particulière sera accordée au suivi de l’exécution des projets de l’agriculture solidaire, vu les enjeux qu’elle représente en termes de création de revenus et d’emplois, conclut le communiqué.

Regardez aussi

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

L’huile de graines de figue de barbarie vaut 1000 dollars le litre sur les marchés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *