Accueil / Actualités / Actu Maroc / Quelles sont les opportunités des exportateurs marocains en Chine ?
Quelles sont les opportunités des exportateurs marocains en Chine ?
Quelles sont les opportunités des exportateurs marocains en Chine ?

Quelles sont les opportunités des exportateurs marocains en Chine ?

L’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) a étudié les opportunités qu’offre le marché chinois.

Les exportateurs marocains ont récemment eu l’occasion de s’enquérir de la situation du marché et des conditions pour y accéder lors d’un webinaire de la série « Doing business». Tenu le 26 Octobre 2020, cette rencontre virtuelle avait pour mission de répondre à plusieurs interrogations les opportunités pour les exportateurs marocains sur le marché chinois post-covid.

Outre les opportunités, l’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) a étudié l’impact de la pandémie sur les importations de ce pays et sur les habitudes de consommation des Chinois et enfin les chances de l’offre exportable marocaine et comment faut-il procéder.

Selon Camille Verchery, CEO et fondateur de VVR International, société de conseil en management et gestion de projets en Chine, «la Chine affiche clairement sa volonté de développer ses relations économiques et commerciales avec le Maroc en tant que porte d’entrée pour le reste de l’Afrique. Les exportateurs et industriels marocains doivent en profiter pour saisir au mieux les opportunités d’affaires qu’offre ce marché».

Lire aussi : Le Maroc attire la principale société de technologie agricole du Brésil

Et d’ajouter « nous assistons à une reprise progressive de l’économie chinoise avec un PIB qui atteint 3,2% au 2e trimestre 2020. L’activité industrielle et commerciale redémarre à 95% avec des prévisions d’investissements étrangers de +6% (+150 milliards de $) ».

La nourriture Halal, l’huile d’olive et le cuir se présentent actuellement comme des niches pour booster les exportations marocaines vers la Chine d’après l’ASMEX.

Le Maroc exporte majoritairement les minerais (sulfate et cuivre en particulier), les produits de la mer, les produits aéronautiques et les produits d’automobile et les produits cosmétiques.

 

 

Regardez aussi

La recherche agronomique peut être capitale pour la filière biologique

La recherche agronomique peut être capitale pour la filière biologique

La recherche agronomique peut être d’une aide précieuse pour le secteur biologique au Maroc. Dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *