Accueil / Actualités / Actu Maroc / L’ONCA et la promotion de l’agriculture avec des pollinisateurs alternatifs

L’ONCA et la promotion de l’agriculture avec des pollinisateurs alternatifs

L’ONCA lance des formations certifiantes sur l’approche FAP.

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Conservation de la diversité des pollinisateurs pour améliorer la résilience au changement climatique », présenté par l’ICARDA au Ministère Fédéral pour l’environnement, la conservation de la nature, de la construction et de la sécurité nucléaire, dans le cadre de “l’Initiative Internationale du Climat 2017” et visant la promotion de l’agriculture avec des pollinisateurs alternatifs (FAP), un accord de partenariat sera conclu entre l’ICARDA, l’INRA et l’ONCA.

L’adoption d’une approche agro-écologique et socio-économique intégrée préservant les différentes espèces de pollinisateurs est l’une des solutions pour l’amélioration de l’agriculture et le renforcement de sa résilience aux changements climatiques. Dans cet optique le programme « Agriculture avec des pollinisateurs sauvage est mis en place au Maroc (site pilote) ayant comme principaux objectifs la protection de la diversité des pollinisateurs et la valorisation des efforts des politiques nationales pour le développement de l’agriculture.

De part ses missions en matière de conseil agricole dont l’accompagnement, l’encadrement, la formation des professionnels des filières agricoles et la diffusion de résultats des recherches scientifiques, l’ONCA a organisé, les 04 et 05 avril 2019 et en collaboration avec l’ICARDA et l’INRA, la première session de formations certifiantes sur l’approche FAP au profit des conseillers agricoles qui vont diffuser ce savoir-faire auprès des agriculteurs en les sensibilisant de l’intérêt de l’adoption de cette approche.

Outre la visite du laboratoire de l’ICARDA, les formations seront axées sur les points suivants :

  • Les pollinisateurs et la pollinisation : importance et menaces
  • Les pollinisateurs de cultures les plus importants au Maroc et leurs besoins d’habitat
  • La connaissance des agriculteurs marocains concernant les pollinisateurs
  • L’approche FAP « Cultiver avec des pollinisateurs sauvages» : fonctionnement et avantages pour les agriculteurs.

Regardez aussi

Seaf Morocco Growth Fund acquiert des parts dans une startup

Seaf Morocco Growth Fund acquiert des parts dans une startup

Seaf Morocco Growth Fund acquiert des parts dans une startup Seaf Morocco Growth Fund (SMGF) …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *