Accueil / Actu Entreprises / L’OCP et Al Dahra s’allient pour étendre leurs activités en Europe
OCP et Al Dahra s'allient pour étendre leurs activités en Europe
L'OCP et Al Dahra s'allient pour étendre leurs activités en Europe

L’OCP et Al Dahra s’allient pour étendre leurs activités en Europe

L’OCP et Al Dahra s’allient pour étendre leurs activités en Europe centrale et orientale

Dans le but d’étendre ses activités en Europe centrale et orientale, tout en enrichissant son portefeuille clients, l’OCP a reçu l’approbation officielle du gouvernement marocain pour lancer une entreprise en Roumanie, en coopération avec l’entreprise agricole émiratie Al Dahra.

Le chef du gouvernement marocain, Saad Eddine El Othmani, avec l’aval du ministre des Finances, Mohamed Benchaaboun, a autorisé l’investissement du géant du phosphate en Roumanie.

Cette décision du gouvernement marocain a été révélée dans le Bulletin officiel du jeudi 16 janvier. La nouvelle société devrait s’appeler la South East European Fertilizer Company (SEEFCO). Dès lors, l’OCP acquerra 50% des parts de l’entreprise, tandis que Al Dahra, contrôlera l’autre moitié. Ainsi, le nouvel investissement vise à étendre les activités d’OCP à la Roumanie. Elle vise à utiliser le pays d’Europe du Sud-Est comme plaque tournante pour se développer en Europe centrale et en Europe de l’Est. Cette initiative n’est qu’une étape pour l’OCP de se développer à l’international. Elle permet ainsi à l’Office de renforcer sa position de leader mondial des phosphates.

Cette collaboration n’est pas fortuite et constitue une aubaine pour l’Office. En effet, en collaborant avec le groupe émirati, les coûts d’investissement pour l’OCP seront nettement inférieurs. Par ailleurs, le groupe marocain bénéficie également du cahier des charges d’Al Dahra.

La SEEFCO se lancera avec un capital de 5 millions de dollars, partagé à parts égales entre les organisations marocaine et émiratie. L’OCP, majoritairement public, a réalisé un chiffre d’affaires de 5,88 milliards de dollars en 2018. Ainsi, elle enregistre une augmentation annuelle de 19%. Quant à Al Dahra, elle réalise un chiffre d’affaires d’un milliard de dollars par an.

Regardez aussi

Khénifra-L-ONSSA-identifie-plus-de-250865-têtes-de-bétail-pour-l-Aid-Al-Adha

Khénifra : L’ONSSA identifie plus de 250.865 têtes de bétail pour l’Aid Al-Adha

L’identification des ovins et des caprins destinés à l’Aïd Al Adha permet de faciliter leur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *