Accueil / Actualités / Actu Maroc / Maroc : les agriculteurs dans l’attente des prochaines pluies
Maroc agriculteurs attente des prochaines pluies
Maroc : les agriculteurs dans l'attente des prochaines pluies.

Maroc : les agriculteurs dans l’attente des prochaines pluies

Les agriculteurs attendent avec impatience les prochaines pluies.

Une bonne nouvelle pour les agriculteurs. En effet, selon Houcine Youabed de la Direction de la météorologie nationale (DMN), les conditions météorologiques vont connaître des perturbations à partir de ce mercredi. Ces pluies donnent un regain d’espoir aux agriculteurs quant au déroulement de cette campagne agricole.

Après deux années consécutives de sécheresse, les agriculteurs ont plus que jamais besoin de pluie. Tout d’abord, « ces précipitations vont améliorer le moral des Marocains, notamment des agriculteurs », confie à Medias24, Abdelmoumen Guennouni, ingénieur agronome.

« Si elles sont de quantités suffisantes et bien réparties sur toutes les régions du pays, elles profiteront aux grandes cultures », même si la campagne démarre tardivement.

Lire aussi : Souss-Massa : Le manque de pluies a atteint des proportions inquiétantes

« Ces pluies seront bénéfiques pour les agriculteurs marocains qui ont déjà semé le blé et quelques légumineuses, en permettant la germination des semences ». On est au mois de novembre et les agriculteurs ont déjà perdu deux semaines du cycle de production, ce qui est énorme.

« Pour les agriculteurs qui n’ont pas encore labouré leurs terres, les pluies faciliteront le travail du sol, mais ceux-ci perdront une partie de ces pluies », et seront encore plus en retard dans le cycle de production.

« Ces précipitations joueront également un rôle important au niveau de la qualité de l’eau pour les cultures irriguées, comme l’arboriculture ou la pomme de terre. Elles permettront aux agriculteurs de pomper de l’eau qui n’est pas salée ».

« Elles profiteront également au cheptel. La pluie va apporter un début de germination des herbes qui serviront à alimenter d’ici quelques mois le bétail ».

Regardez aussi

Avocats marocains la Comader dément les accusations Espagne

Avocats marocains : la Comader dément les accusations de l’Espagne

La Comader et la MAVA qualifient de mensongères les allégations de l’Espagne sur la qualité …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *