×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
samedi 24 septembre 2022
Accueil / Actualités / Actu internationales / Les producteurs européens s’inquiètent du manque de main d’œuvre
Les emballages bioactifs prolongent la durée de conservation des fraises
Fraises : Ph:DR

Les producteurs européens s’inquiètent du manque de main d’œuvre

Les producteurs européens craignent plus le manque de main d’œuvre que l’augmentation des coûts.

« Vous pouvez cultiver les fraises les plus belles du marché et avoir les meilleurs contacts, mais s’il n’y a personne pour récolter les fruits, la saison est compromise, peu importe combien vous avez dépensé pour obtenir les meilleurs produits », rapporte Domenico Cuccarese, un entrepreneur italien cité par Hortidaily.

Cet agriculteur italien de Policoro qui cultive des fraises sur 18 hectares a dû faire face à de sérieuses difficultés pour trouver de la main-d’œuvre au cours de la saison précédente. Et il s’inquiète désormais pour cette année en indiquant que s’il n’y a pas de travailleurs alors il est impossible de récolter les produits.

L’agriculteur précise à la même source : « Lors de la dernière campagne, j’ai dû abandonner 9 hectares de fraises déjà le 20 avril malgré la météo favorable. Chaque année, il devient de plus en plus difficile de trouver des ouvriers. Je fais ce métier depuis 40 ans, mais je ne me souviens pas jamais eu de tels problèmes pour trouver des opérateurs de récolte. Jusqu’à il y a peu, il était très facile de remplacer un travailleur, alors qu’il est maintenant difficile de trouver des travailleurs saisonniers – italiens et étrangers – bien que le salaire soit supérieur aux tarifs syndicaux. »

L’agriculteur a fait le choix de variétés plantées pour la saison 2022/23, en choisissant des cultivars qui permettent des temps de récolte plus longs afin de limiter le besoin constant de main-d’œuvre, mais reste tributaire de cette main d’œuvre.

Regardez aussi

Delassus s'engage dans l'énergie solaire

Irrigation : Le potentiel solaire du Maroc comme opportunité ?

Irrigation agricole : le fort potentiel solaire du Maroc, porteur d’opportunités en matière de pompage …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.