Accueil / Actualités / Actu internationales / Les petits agriculteurs autour d’un partenariat stratégique FAO CIHEAM

Les petits agriculteurs autour d’un partenariat stratégique FAO CIHEAM

La FAO et le CIHEAM veulent aider les petits agriculteurs

Le Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes (CIHEAM) et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) se réunissent à travers un « partenariat stratégique » visant à soutenir les communautés rurales dans la région méditerranéenne.

L’objectif de ce partenariat est de trouver des solutions aux problèmes qui se posent dans la région, et en particulier la sécurité alimentaire, le développement rural et la gestion améliorée des ressources hydriques affectées à l’agriculture indique la FAO dans un communiqué.

Au cœur du projet, un soutien particulier aux acteurs, les petits agriculteurs et les pêcheurs notamment afin d’améliorer leurs revenus et les accompagner dans leurs possibilités d’emploi. La compétence est elle aussi au cœur du projet puisque des publications, des documentations et les meilleurs pratiques seront partagées. Les petits agriculteurs et pêcheurs doivent tendre vers l’autonomisation et la connaissance.

Créé en 1962, le CIHEAM est une organisation intergouvernementale composée de 13 Etats membres (Albanie, Algérie, Egypte, Espagne, France, Grèce, Italie, Liban, Malte, Maroc, Portugal, Tunisie et Turquie). Elle a pour objectif d’accompagner les états membres à promouvoir la coopération multilatérale en Méditerranée dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche et des territoires ruraux.

Rappelons que le Maroc a adopté une politique forte d’accompagnement au développement du monde rural, avec 55 milliards de dirhams soulevés, suivie d’une polémique rapidement éteinte par Akhannouch et Benkirane.

Regardez aussi

Fruits-et-légumes-Les-grossistes-en-attente-d-une-licence-pour-une-navette-entre-les-villes

Fruits & Légumes : Le train qui relie Perpignan à Rungis reprend du service

Le train qui relie Perpignan à Rungis pour l’acheminement de fruits et légumes reprend du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *