Accueil / Actualités / Clash Akhannouch Benkirane, un projet qui divise
Le projet pour les douars divise Akhannouch et Benkirane (ph©le360)

Clash Akhannouch Benkirane, un projet qui divise

Akhannouch Benkirane, ça chauffe au Conseil du Gouvernement

Le 22 octobre, l’atmosphère était plutôt tendue au Conseil du Gouvernement, un violent échange entre Abdelilah Benkirane et son ministre de l’agriculture Aziz Akhannouch a surpris toute l’assemblée.

L’objet du litige, les 55 milliards DH dédiés au développement du monde rural.

Ce jeudi 22 octobre à Rabat, Abdelilah Benkirane, Chef de gouvernement, et le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch se sont pris de bec, le ton est monté, pourtant le ministre de l’agriculture est de nature très calme.

Il semblerait que le chef de gouvernement ai lancé les hostilités, s’adressant à son ministre de l’agriculture en ces termes   : «Je suis en colère contre toi» ! et à Aziz Akhannouch de répliquer : «Je le suis autant que vous puisque, au sein de l’équipe gouvernementale, on favorise vraisemblablement la logique du complot et que vous accusez certains de vos ministres de vous berner».

L’assemblée a très vite compris que le Chef de Gouvernement n’a pas admis que son ministre de l’Agriculture prenne en charge la gestion du programme de développement du monde rural. Cet ambitieux projet prévu pour 2016-2022, doté de 55.8 milliards de dirhams est prévu dans le Projet de Loi de finances (PLF) 2016 via un Compte d’affectation spécial (CAS) dénommé «Fonds pour le développement rural et des zones de montagne» instauré sur directives royales. Ce projet à terme devrait favoriser les populations de 24.000 douars.

Aziz Akhannouch éteint la polémique

Le ministre de l’agriculture n’a pas nié ce vif échange, auprès de nos confrères du journal “le360” et a déclaré : «C’est bien dommage que l’on s’attarde sur des questions de forme au lieu de s’attaquer au fond du dossier».

Une autre source non citée a déclarée «le Chef de gouvernement reçoit les PLF et les documents qui vont avec des semaines avant la finalisation de toute la loi. Donc, il n’a pas à se plaindre et il ne doit s’en vouloir qu’à lui-même s’il s’entoure de personnes incapables de l’épauler dans sa tâche».

Akhannouch et Benkirane ne devraient pas partir en vacances ensemble cet été.

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Un commentaire

  1. Avatar

    lorsqu’on évoque la question d’argent les propos sont souvent brûlants, la colère sur la forme ne résolue pas les problèmes de la zone rurale qui souffre d’un grand manque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *