Accueil / Actualités / Actu internationales / Les migrants sollicités par les fermes britanniques

Les migrants sollicités par les fermes britanniques

Les fermes britanniques peuvent obtenir un laissez-passer spécial pour embaucher des travailleurs migrants.

Un rapport attendu depuis longtemps, publié par le Comité consultatif sur les migrations (MAC), a recommandé qu’un régime de travail agricole saisonnier soit le seul programme de migration de travail sectoriel possible autorisé pour les travailleurs peu qualifiés après le Brexit. L’absence d’un tel système pourrait conduire à une «contraction, voire à la fermeture» de nombreuses entreprises agricoles à court terme et à des «prix légèrement plus élevés pour les consommateurs de certains produits horticoles».

Les fermes britanniques ont du mal à trouver suffisamment de travailleurs saisonniers depuis le référendum de juin 2016. Par ailleurs, les citoyens de l’UE précédemment attirés par ce travail fuyent le Royaume-Uni pour des opportunités plus intéressantes ailleurs.

Ajoutez à cela un changement probable d’accès aux travailleurs de l’UE une fois que le Royaume-Uni aura quitté l’UE et que des centaines d’exploitations qui dépendent actuellement des travailleurs migrants pourraient se trouver en danger. Certaines le sont déjà.

Selon le rapport du MAC, un régime de travailleurs agricoles saisonniers post-Brexit présente des avantages et des inconvénients. Il recommande également d’encourager les agriculteurs à verser un salaire minimum plus élevé «en échange de l’accès privilégié à la main-d’œuvre».

Le gouvernement a déclaré qu’il allait étudier les conclusions du rapport du MAC pour définir sa stratégie d’immigration post-Brexit, mais les projets de réintroduction d’un régime permanent pour les travailleurs agricoles saisonniers ne sont pas encore tout à fait définitifs.

L’idée d’un régime de travailleurs agricoles saisonniers n’est pas nouvelle au Royaume-Uni. Un arrangement similaire a été mis en place en 1945. Le nombre de participants a augmenté progressivement pour atteindre 21 250 par an. La Roumanie et la Bulgarie ont rejoint l’UE.

Avec Freshplaza

Regardez aussi

Les ventes de produits bio explosent aux États-Unis

La Tunisie élue pour abriter le prochain congrès mondial de l’agriculture biologique en 2024

La Tunisie abritera le prochain congrès mondial de l’agriculture biologique en 2024. Le congrès mondial …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *