Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Fond International de Développement Agricole (FIDA) s’installe au Maroc
Le Fond International de Développement Agricole (FIDA) s'installe au Maroc

Le Fond International de Développement Agricole (FIDA) s’installe au Maroc

Le Fond International de Développement Agricole va inaugurer son nouveau bureau au Maroc.

En coopération avec le Maroc depuis 1979, le Fonds international de développement agricole (FIDA) va inaugurer le 21 avril, son nouveau bureau au siège des Nations unies à Rabat. Ce fonds a financé 13 projets au Maroc pour un montant total de 222 millions de dollars.

Une étape clé de la coopération

En mai 2015, le Maroc et le FIDA avaient signé à Rome un accord pour l’établissement d’un bureau de pays. Cet accord sera concrétisé le 21 avril ,à Rabat, pour l’inauguration de ce bureau en présence du ministère de l’Agriculture et de l’Organisation des Nations unies. «Il s’agit là d’une étape clé dans les rapports de coopération qui unissent depuis longtemps le Royaume du Maroc et le FIDA pour la lutte contre la pauvreté rurale dans le pays», indique un communiqué de presse du Fonds. 13 projets ont été financés par le FIDA au Maroc depuis 1979, pour un montant total de 222 millions de dollars au profit de plus de 750.000 ménages à faibles revenus vivant dans les zones rurales et montagneuses. L’objectif du FIDA au Maroc est de réduire la pauvreté au niveau national de 30% pour 2030.

Un présence bénéfique pour le Royaume

Le FIDA précise que sa «présence au Maroc permettra de renforcer le rôle de l’organisation au sein de la communauté des bailleurs de fonds et autres organismes des Nations unies ainsi que le partenariat avec les organisations de la société civile». Le dernier accord entre les deux parties date de novembre 2014. Le FIDA avait alors accordé au Maroc un prêt de 25,5 millions de dollars ainsi qu’un don de 500.000 dollars, destinés au financement d’un programme de développement rural dans les zones montagneuses de la province d’Al Haouz. Ce projet vise, à réduire la pauvreté rurale par la diversification et la croissance de manière durable des revenus des femmes et des jeunes essentiellement.

Un mandat spécifique de lutte contre la faim et la pauvreté

Le FIDA est une institution spécialisée des Nations unies qui a pour spécificité de lutter contre la faim et la pauvreté dans les régions les plus défavorisées du monde. Depuis 1978, il a financé 584 projets au profit de 114 pays. Sur son site Internet, le FIDA précise qu’il met la majeure partie de ses ressources à la disposition de pays à faible revenu à des conditions favorables comportant des délais de paiement de 40 ans au maximum, un différé d’amortissement de dix ans et une commission de service de 0,75% par an.

Crédit photo:DR

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *