Accueil / Actualités / Actu internationales / L’agrochimie sous pression
image_not_found

L’agrochimie sous pression

L’agrochimie:  une industrie sous pression

En raison des prix des produits agricoles eux-mêmes, l’industrie agrochimie est sous pression et l’indice boursier ne s’y trompe pas.

Des prix bas et des coûts de productions en augmentation

C’est l’agriculture qui est le plus touchée actuellement par la baisse des prix. En dehors de certaines spécificités, ce secteur ne parvient plus à dégager de la rentabilité.

Le coût du phytosanitaire et des semences proposé par l’agrochimie a proportionnellement beaucoup augmenté aussi, ce qui incite donc à revoir à la baisse la capacité d’investissement de ces besoins. L’agrochimie pratique une politique qui consiste à vouloir composer durablement avec le paramètre prix bas, alors que les effets de prix font partis depuis très longtemps de la cyclicité naturelle de la production agricole mondiale.

Des affaires néfastes à l’image qui impactent les titres boursiers

La révision de son modèle d’affaires, c’est ce à quoi est exposée désormais l’industrie agro-alimentaire. Les affaires successives, Monsanto contre Syngenta ou actuellement,  l’affaire du Moon Privilege de Bayer témoignent aussi en quelque sorte de cette tendance.

La performance des grands opérateurs dont les titres boursiers sont sans exception tous en berne depuis des années, avec  accélération de l’évolution négative sur l’exercice en cours, la baisse des prix des produits agricoles, tout cela répercute forcément des effets directs sur toute la chaîne de valeur. La tendance est globale même si Monsanto semble être le plus exposé actuellement.

Regardez aussi

agrimaroc.ma

L’argan du Maroc fait encore des miracles

L’argan du Maroc fait encore des miracles Une équipe de scientifiques marocains et français du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *