Accueil / Actualités / Actu Maroc / La FIMALAIT signe 2 conventions
image_not_found

La FIMALAIT signe 2 conventions

A l’occasion du Salon “MaroCarne & Milk” qui se tient depuis mercredi à Casablanca pour les filières viandes rouges et lait, la Fimalait a signé deux conventions.

Salon “MaroCarne & Milk” : la Fimalait signe deux conventions à Casablanca

Les conventions signées par la FIMALAIT

Pour les contrats programmes prévus à 2020, pour les filières viandes rouges et lait, la première convention concerne la mise en place d’un système d’information pour la gestion d’un système informatique des programmes de développement de la filière lait.

C’est Moulay M’hammed Loultiti président de la FIMALAIT et le directeur général de l’AWE Christophe BOCCART qui ont signé cette convention qui s’intéresse ainsi à la modernisation des outils et programmes d’intervention, ce pour permettre également un meilleur rendement des exploitations laitières. La convention classe des composantes essentielles qui sont : l’identification du cheptel conforme aux conseils ONSSA, l’intensification de l’insémination artificielle chez les éleveurs laitiers, l’extension du contrôle laitier et la sélection des vaches performantes.

L’autre convention a été signée entre FIMALAIT et ONCA pour mettre en place un programme d’accompagnement par l’ONCA au profit de la FIMALAIT et de ses membres, en vue de développer les compétences des éleveurs en matière de gestion et augmenter la productivité du cheptel. Cette seconde convention a pour but de renforcer les capacités techniques des conseillers agricoles et des éleveurs, elle vise à mettre en place des écoles aux champs (FFS), à sensibiliser les éleveurs pour identifier leur cheptel et renforcer les activités d’animation et de promotion de la filière.

Les objectifs du contrat Programme à l’horizon 2020

A l’horizon 2020, le contrat programme relatif à la filière laitière vise une production de 4 milliards de litres de lait et 16 milliards de dh pour le chiffre d’affaires, et la création de 40.000 emplois supplémentaires.

Divers programmes sont envisagés aussi  l’amélioration génétique du cheptel, l’encouragement de la création d’unités modernes pour l’élevage de vache laitières, l’amélioration des structures de valorisation des produits et des conditions cadres de la filière.

Regardez aussi

Comité d’Orientation Stratégique et Conseil d'administration de l'Agence Nationale pour le Développement des Zones Oasiennes et de l’Arganier

Le PIB des zones oasiennes et de l’arganier est passé de 84 à 129 milliards de dirhams entre 2009 et 2018

Réunion du Comité d’Orientation Stratégique et Conseil d’administration de l’Agence Nationale pour le Développement des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *