Accueil / Actualités / Actu internationales / L’accord agricole fait réagir Mbarka Bouaida
image_not_found

L’accord agricole fait réagir Mbarka Bouaida

L’accord agricole fait réagir la ministre déléguée Mbarka Bouaida.

Aziz Akhannouch s’était exprimé il y a quelques jours au sujet de l’arrêt du tribunal européen au sujet de l’accord agricole. C’est au tour de Mbarka Bouaida, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération de se prononcer sur le sujet.

Mbarka Bouaida, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération répondait à une question orale de la Chambre des conseillers posée par le groupe Haraki et a déclaré: “Nous rejetons le jugement prononcé par le tribunal européen et nous ne sommes pas les seuls, puisque la première réaction émanait du Conseil de l’Union européenne qui a décidé à l’unanimité de faire appel“.

La ministre déléguée a précisé que l’Union européenne avait réagit positivement à la décision du Maroc de suspendre tout contact, notamment à travers la visite de Federica Mogherini, qui a soutenu et défendu publiquement la position marocaine tout en confirmant la teneur stratégique du partenariat entre l’UE et le Maroc. Une position visant à rétablir les contacts entre les deux parties et qui témoigne de l’importance, côté européen, de ce partenariat.

Enfin Mbarka Bouaida a tenu à rappeler que plusieurs pays soutiennent les positions marocaines, citant l’Allemagne, la France ou l’Espagne.

Rappelons pour finir qu’Aziz Akhannouch avait demandé plus de retenu aux médias marocains, leur demandant d’éviter les conclusions hâtives et de ne pas sous-estimer le dossier.

Crédit photo:DR

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *