AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
samedi 4 février 2023
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Israël : La mandarine Orri a connu une saison difficile
Mandarine Orri Israël
Photo : DR

Israël : La mandarine Orri a connu une saison difficile

La saison « difficile » de la mandarine est presque terminée.

La saison israélienne de la mandarine premium Orri, décrite comme « difficile », est presque terminée puisqu’il ne reste plus qu’environ une semaine d’expédition à faire.

Jacobo Strimling de Mehadrin, les plus grands producteurs et exportateurs d’agrumes et d’autres fruits et légumes d’Israël, dit qu’ils ont eu une saison très mitigée et difficile. Cela était dû aux pluies précoces de la saison, à l’augmentation du fret et de l’emballage, à la force de la monnaie locale et aux retards d’expédition ainsi qu’à la guerre russe en Ukraine, qui ont tous contribué aux défis rencontrés nous indique Freshplaza.

« Ce fut une saison très difficile, principalement en raison de l’augmentation du fret maritime qui a presque doublé, du moins pour les marchés dont je suis responsable, notamment les États-Unis et le Canada. Les augmentations de prix des matériaux d’emballage ont constitué un autre problème, ainsi que la force de la monnaie locale par rapport à l’euro ou au dollar américain. Les ports avaient un trafic et des retards inhabituels, ce qui rendait difficile la livraison d’un produit haut de gamme.

La mandarine Orri d’Israël a souffert face au Maroc et la Californie

Des retards ont également été causés par un trafic intense dans les ports, ainsi que des retards de transbordement et des fermetures de ports en raison du manque de main-d’œuvre. La saison israélienne d’Orri est presque terminée car nous chargeons encore de petits volumes en Europe. Nous connaîtrons bientôt les résultats finaux car une partie du produit est toujours sur l’eau, se dirigeant vers de nombreuses destinations différentes », déclare Strimling.

La variété Orri, développée en Israël et vendue comme une variété de qualité supérieure sur les marchés mondiaux, a eu du mal à capitaliser sur sa position cette saison. « Sur le plan marketing, l’Amérique du Nord a également été extrêmement difficile, car le Maroc et la Californie ont inondé les marchés », déclare Strimling.

Regardez aussi

UE : La Cour d’Appel confirme l’enregistrement de Nadorcott

La Chambre de Recours de l’ Office Communautaire des Variétés Végétales a confirmé, mercredi 25 janvier dernier, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.