Accueil / Actualités / Fabrication d’huile d’olive: Une seconde vie pour les eaux usées ?
image_not_found

Fabrication d’huile d’olive: Une seconde vie pour les eaux usées ?

Les eaux usées utilisées dans la fabrication d’huile d’olive pourraient avoir une seconde vie.

Les eaux usées résultantes de la fabrication d’huile d’olive pourraient avoir une seconde vie comme…. Biocarburant ou biofertilisant !  

Pour produire de l’huile d’olive, les fruits sont immergés dans l’eau puis pressés pour en faire sortir l’huile. Ensuite, l’huile est isolée tandis que l’eau, devenue sale est généralement rejetée dans la nature. Hors, contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette eau n’est pas sans effet sur l’environnement. Elle pollue les cours d’eau, dégrade le sol et altère l’écosystème.

Des chercheurs français et tunisiens se sont penchés sur le phénomène et ont développé une méthode de purification des eaux usées générées par la fabrication d’huile d’olive. Une fois assainie, l’eau pourrait être réutilisée comme biocarburant ou biofertilisant.

Leur méthode consiste à combiner des déchets liés à la fabrication d’huile avec d’autres déchets organiques issus de scieries. Après diverses manipulations, ils réussissent à récupérer une eau aillant des propriétés de biofertilisant ou biocarburant.

Rappelons que le bassin méditerranéen produit 97% des d’huiles d’olive dans le monde. La production génère 30 milliards de litres d’eaux usées.

Regardez aussi

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

L’huile de graines de figue de barbarie vaut 1000 dollars le litre sur les marchés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *