Accueil / Actualités / Actu internationales / Halieutis: Conventions signées avec la France et la Mauritanie
Halieutis: Conventions signées avec la France et la Mauritanie
La 4ème édition du Salon international Halieutis, qui a eu lieu du 15 au 19 février, a été marquée par la signature de trois conventions de coopération - (ph:DR)

Halieutis: Conventions signées avec la France et la Mauritanie

Signature de plusieurs conventions de coopération avec des institutions françaises et mauritaniennes, à l’occasion du Salon international Halieutis.

La 4ème édition du Salon international Halieutis, qui a eu lieu du 15 au 19 février, a été marquée par la signature de trois conventions de coopération en matière d’infrastructure, de l’hygiène et de la sécurité alimentaire entre des organismes marocains et des institutions françaises et mauritaniennes.

Il s’agit d’une plateforme d’affaires et de coopération qui s’inscrit dans le cadre de la vision et le plan à long terme de Halieutis qui vise à faire de l’industrie de la pêche et l’aquaculture un secteur phare de l’économie marocaine.

Les trois conventions signées portent à renforcer la coopération avec des institutions internationales et des ports français. Ainsi l’Office National des Pêches (ONP), la ville de Boulogne sur Mer et la Communauté de l’agglomération du Boulonnais ont signé un protocole de coopération qui a pour objet l’échange d’expérience en matière de commercialisation des produits de la pêche, de formation, de développement,  de recherche et de coopération territoriale.

Par ailleurs, l’ONP et le port de pêche de Lorient Keroman ont lancé leur plan d’action commun qui s’étale sur la période 2017/2018 et qui s’inscrit dans le cadre d’un précédent protocole signé en 2015. Ce plan a pour but de moderniser la filière de la pêche et améliorer des infrastructures de commercialisation des produits de la pêche. Enfin, l’ONP a signé, à la même occasion, avec France Agrimer le troisième plan d’action biannuel 2017/2018. Ce Plan porte sur plusieurs axes, à savoir le tri sélectif et la valorisation des déchets, la classification normalisée des espèces, et benchmark avec les organisations professionnelles françaises et du système de cautionnement des achats au niveau des halles.

Pour renforcer sa coopération avec des institutions étrangères, l’Office National de Sécurité Sanitaire des produits Alimentaire (ONSSA) a signé un protocole de coopération avec son homologue mauritanien, l’Office mauritanien d’inspection sanitaire des produits de la pêche et de l’aquaculture. Ce protocole, mis en place en 2015, vise à améliorer le partenariat entre les deux Offices. Cette nouvelle convention vient renforcer les relations entre les deux institutions dans le domaine de contrôle et de suivi sanitaire des produits de la pêche et l’aquaculture.

Pour la même occasion, l’Agence Nationale de Développement de l’Aquaculture (ANDA) a signé une convention avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation (FAO) qui  porte sur la conception d’une stratégie de développement de secteur. Avec une enveloppe de 2 MDH, ce protocole permettra à l’ANDA d’évaluer le potentiel du pays en matière de l’aquaculture.

L’ANDA a signé une convention avec le Conseil régional Souss Massa et qui a pour but le montage d’opérations de levée de fonds au profit des projets d’aquaculture de la région, l’accompagnement des investisseurs dans la mise en place de projets en aquaculture, l’accompagnement techniques des aquacoles.

Avec l’Agence de Développement des Provinces du Nord (ADPN), l’ANDA a signé une convention qui a pour objet la construction et l’équipement de la première station de purification de coquillages de la côte méditerranéenne. La réalisation de ce premier projet en genre mobilisera un montant de 1,5 MDH.

Regardez aussi

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

L’huile de graines de figue de barbarie vaut 1000 dollars le litre sur les marchés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *