Accueil / Actualités / Actu internationales / Fonds d’aide pour le développement rural, fin de l’histoire

Fonds d’aide pour le développement rural, fin de l’histoire

Le PJD cède face au RNI pour le Fonds d’aide pour le développement rural.

Un amendement qui visait à supprimer certaines prérogatives du ministre de l’agriculture et de la pêche, Aziz Akhannouch, pour le fonds d’aide pour le développement rural, a été retiré par les députés de la majorité, in extremis, lors de la réunion du 10 novembre.

En ce qui concerne le fonds d’aide pour le développement rural, Abdelilah Benkirane et son parti ont bel et bien abdiqués. En effet alors que les deux hommes avaient donné l’impression que l’histoire était close pour éteindre la polémique. Lors de la réunion du 10 novembre, les députés de la majorité ont en effet retiré un projet d’amendement qui espérait enlever certaines prérogatives accordées au ministre de l’Agriculture et de la Pêche, Aziz Akhannouch, pour la gestion du fonds d’aide.

L’ancien parti de Aziz Akhannouch le RNI Rassemblement national des indépendants”,  a donc fait pression pour retirer cet amendement, pour eux, cette ligne rouge ne devait pas être dépassée et l’article 30 ne pouvait être amendé. Des menaces de représailles à la majorité ont même été évoquées par le parti de la Colombe si la requête n’avait pas été acceptée.

Parmi d’autres amendements de dernière minute proposés par la majorité, celui qui portait sur la peine de prison de 1 mois à deux ans pour fraude fiscale de prison a été lui aussi retiré.

Regardez aussi

Tomates le Maroc perd le marché russe mais se développe au Royaume-Uni

Tomates : le Maroc se développe fortement au Royaume-Uni

La tomate du Maroc se développe en Espagne, au Royaume-Uni et en France. Le Maroc …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *