Accueil / Actualités / Actu Maroc / Fès : un projet de grande envergure pour améliorer la production agricole
Fès : un projet de grande envergure pour améliorer la production agricole
Fès : un projet de grande envergure pour améliorer la production agricole.

Fès : un projet de grande envergure pour améliorer la production agricole

Le projet devra permettre l’amélioration de la production agricole et la protection de l’environnement.

Selon la direction provinciale de l’Agriculture de Fès (DPA), la deuxième tranche du projet Aménagement hydro-agricole du périmètre Moyen Sebou Inaouen Aval bénéficiera à un total de 23.320 habitants au niveau des province de Moulay Yaacoub et de Taounate,.

Ce projet d’aménagement d’une superficie de 4.600 ha dont 2.400 ha à Moulay Yacoub et 2.200 autres à Taounate, touchera aux communes de Ain Kansara, Louadayen, Oulad Mimoun, Sidi El Abed, Tnine El Oulja et Oued Jemaa.

Lire aussi : Maroc : 115 milliards de dirhams pour l’eau et l’irrigation !

Outre la protection de l’environnement, le projet d’aménagement hydro-agricole du périmètre Moyen Sebou Inaouen Aval devrait, selon la MAP, contribuer notamment à l’amélioration de la production agricole. En ce sens, il tend la diminution de la sole céréalière et l’augmentation du taux d’intensification des cultures, le développement des cultures hautement rémunératrices, l’amélioration de la productivité des cultures, l’intensification de la production animale, le développement de la filière laitière et l’amélioration des conditions de vie des agriculteurs à travers les aménagements annexes dont l’électricité et les pistes.

D’un coût global de 1,150 milliard de DH (40 millions d’euros assurés par l’Agence française de développement (AFD)), ce projet prévoit aussi le développement de la zone bour limitrophe du périmètre irrigué sur une superficie de 12.400 ha.

Regardez aussi

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

Le flétrissement bactérien méridional cause des problèmes aux légumes. C’est la panique aux États-Unis. Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *