Accueil / Actualités / Actu internationales / Federica Mogherini: Les européens tiennent au Maroc
Federica Mogherini "les européens tiennent au Maroc"
Federica Mogherini "les européens tiennent au Maroc" - photo:DR

Federica Mogherini: Les européens tiennent au Maroc

Les européens ne veulent surtout pas compromettre les relations avec le Maroc.

Le Maroc et l’Union européenne (UE) ont annoncé vendredi 4 mars qu’ils allaient renouer le dialogue plus d’une semaine après la décision du Maroc de suspendre tout contact avec l’UE pour protester contre la décision de la justice européenne.

Lors d’un entretien à Rabat, la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, et le ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, ont fait le point sur les relations entre le royaume du Maroc et l’UE.

Le Maroc avait annoncé le 25 février la « suspension de tout contact » avec l’UE pour protester contre une décision en décembre de la justice européenne invalidant un accord agricole conclu avec le Royaume au motif qu’il s’appliquait aussi au Sahara marocain. L’UE a fait appel de l’annulation de cet accord.

L’arrêt du tribunal est juridiquement erroné et politiquement biaisé. Il compromet sérieusement la coopération entre le Maroc et l’UE et doit donc être corrigé, a déclaré le ministre marocain lors d’une conférence de presse ajoutant que le Maroc a pris note des garanties de l’Union européenne quant au fait que l’accord agricole entre les deux parties reste en vigueur et que l’UE respectera ses engagements internationaux avec le Maroc.

Pour sa part, Mogherini a rappelé que l’UE avait fait appel de la décision de la justice européenne et que l’accord agricole demeure en vigueur. L’UE et le Maroc travailleront en véritables partenaires sur ces sujets. Une interaction et un dialogue sur une base régulière continuent, a-t-elle dit ajoutant que le Maroc et l’UE comprennent leurs positions et vont renouer les contacts dans tous les domaines.

La décision de la justice européenne avait suscité la préoccupation des pays membres de l’UE, au moment où les Européens ne veulent surtout pas suspendre le contact avec le Maroc, un allié précieux dans la lutte anti-jihadistes après les attentats de Paris.

Rappelons que la France, l’Espagne, l’Allemagne et la Belgique avaient annoncé leur soutien au Maroc dans le dossier de l’accord agricole Maroc-UE.

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *