Accueil / Actualités / Actu Maroc / Essaouira : La technologie au service de l’économie en eau dans le milieu agricole
Essaouira-La-technologie-au-service-de-l-économie-en-eau-dans-le-milieu-agricole
Capteurs de terrain pour irrigation dans une exploitation agricole située à 25 km d'Essaouira

Essaouira : La technologie au service de l’économie en eau dans le milieu agricole

L’objectif à terme est d’installer 30 capteurs pour une superficie totale de 18 hectares.

Étant donné que l’agriculture utilise près de la majorité de l’eau douce, il est important d’intensifier les investissements dans l’irrigation économe en eau. Ainsi, quelques agriculteurs de Had Draa (25 km d’Essaouira) profiteront du nouveau programme d’équipement d’exploitation agricole afin de doper l’irrigation en installant des capteurs de terrain après analyse du sol, mis sur pied par Agri Edge et Essaouira Innovation Lab.

«La baisse des niveaux d’eau au niveau des nappes augmente le risque d’intrusion marine, et donc de la contamination des eaux douces. Les agriculteurs de la région utilisent des techniques d’irrigation qui incitent à la sur-irrigation. Nous avons installé 3 capteurs auprès du premier agriculteur choisi dans le cadre de ce programme, après avoir collecté des données sur l’humidité à différentes profondeurs ainsi que la température de l’air et du sol», explique à nos confrères de l’économiste Manal Khaldi ingénieure Responsable de l’Axe irrigation de précision au sein de «Agri Edge», la jeune pousse d’OCP incubée à l’Université Polytechnique de Mohammed VI à Benguérir.

Lire aussi : Le coronavirus pourrait aggraver le problème de l’eau

«L’objectif à terme est d’installer 30 capteurs pour une superficie totale de 18 hectares. Lors de cette première étape, nous avons pu installer les premiers capteurs qui permettent déjà à l’agriculteur choisi pour cette première étape, de réduire de 15% sa consommation en eau sur une superficie de 2.400 m3 pour la surface couverte, afin de diminuer les coûts et augmenter son rendement. Dans 2 mois nous allons augmenter ce ratio de 25%» poursuit-elle auprès de la même source. Ainsi, le projet vise à mettre en place des programmes performants pour définir l’endroit, l’heure et la durée d’irrigation pour les besoins de la plante.

Regardez aussi

Souss-Massa-Sensibilisation-de-plus-de-6000-agriculteurs-au-Covid-19

Souss-Massa : Sensibilisation de plus de 6.000 agriculteurs au Covid-19

Cette campagne de sensibilisation devrait toucher plus de 6.000 agriculteurs de la région de Souss-Massa. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *