Accueil / L'invité / DPA: A Essaouira la campagne agricole se déroule dans de très bonnes conditions

DPA: A Essaouira la campagne agricole se déroule dans de très bonnes conditions

Essaouira : La campagne agricole actuelle se déroule dans de “très bonnes conditions” (DPA)

La campagne agricole actuelle se déroule dans de “très bonnes conditions” au niveau de la province d’Essaouira, à la faveur des dernières précipitations enregistrées et des multiples mesures entreprises, notamment pour l’accompagnement et la sensibilisation des agriculteurs, a souligné le Directeur Provincial de l’Agriculture, M. Ahmed Najid.

Ces mesures portent essentiellement sur l’approvisionnement des agriculteurs en intrants et autres facteurs de production et leur sensibilisation directe pour l’utilisation de ces facteurs de production et le semis précoce, tout en tirant profit du volume important et encourageant des pluies pour mener les travaux des sols, a affirmé M. Najid dans une déclaration à la MAP.

Concernant les précipitations enregistrées au niveau de la province d’Essaouira, le responsable a expliqué que le lancement de la campagne agricole 2020-2021 survient après une période difficile, marquée par la sécheresse, ce qui a eu un impact négatif notamment sur les productions, le couvert végétal et les parcours.

Et de relever que durant la campagne agricole actuelle, les premières pluies qu’a connues la province ont été enregistrées fin octobre dernier avec un volume de 10,37 mm, puis en deuxième moitié du mois de novembre dernier qui a connu des précipitations importantes (97,37 mm) ayant touché l’ensemble du territoire de la province et permettant ainsi de pallier progressivement le déficit pluviométrique.

“Le cumul pluviométrique moyen enregistré au niveau de la province jusqu’au 15 janvier dernier a atteint 231,04 mm”, a-t-il précisé.

M. Najid a, d’autre part, fait savoir qu’en vue d’une meilleure proximité des agriculteurs afin de leur permettre de s’approvisionner en facteurs de production (semences sélectionnées et engrais), la Direction Provinciale de l’Agriculture (DPA) a procédé à la mise en place de 6 points de vente au niveau de la province, qui sont alimentés de manière continue et régulière pour éviter toute pénurie des stocks.

Ainsi, la superficie programmée pour les cultures d’automne (céréaliculture) à l’échelle de la province est de l’ordre de 195.000 ha, dont 92% emblavés, soit 178.850 ha, alors que celle réservée aux légumineuses s’élève à 2.000 ha, a fait savoir le Directeur Provincial.

Il a, en outre, relevé que les campagnes de sensibilisation menées par les différentes structures provinciales relevant du ministère de tutelle (DPA et Office National du Conseil Agricole-ONCA) ont eu un impact très positif et permis d’atteindre les objectifs fixés.

S’agissant de la filière animale, M. Najid a fait constater que les prix du cheptel (ovin, bovin, et caprin) ont connu une légère augmentation au niveau des souks hebdomadaires de la province et ce, suite aux dernières précipitations.

Sur un autre registre, il a estimé que les récentes pluies qui se sont abattues sur la province d’Essaouira seront “très bénéfiques” pour les parcours et le couvert végétal et vont engendrer automatiquement une légère baisse des prix des aliments destinés au bétail, principalement l’orge local et la paille, dans les souks hebdomadaires.

Le responsable provincial a aussi mis en évidence les activités transversales menées par la DPA, l’ONCA et l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) au titre de l’actuelle campagne agricole, notamment en matière de sensibilisation, d’accompagnement, de transfert de technologies et de suivi continu de l’état du cheptel, soutenant que la situation sanitaire du cheptel demeure “très satisfaisante”, grâce aux efforts soutenus déployés par l’ONSSA.

Toutes les structures du ministère de tutelle à l’échelle de la province d’Essaouira (DPA, ONCA et ONSSA) demeurent fortement mobilisées et les différentes mesures nécessaires seront constamment prises afin d’assurer la bonne réussite de l’actuelle campagne agricole, a conclu M. Najid.

Avec MAP

Regardez aussi

Arganier : cinq questions au chef du Centre régional de la recherche agronomique d’Agadir

Arganier : cinq questions au chef du Centre régional de la recherche agronomique d’Agadir

Arganier : cinq questions au chef du Centre régional de la recherche agronomique d’Agadir. L’arganier …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *