Les fruits vendus étaient les premiers de l’année à être présentés aux enchères du marché de gros de Sapporo. L’acheteur de ces “bijoux” est une firme locale de conditionnement de fruits.

Un responsable du marché, Tatsuro Shibuta, annonce que les melons Yubari ont bien poussé cette année grâce aux longues heures d’ensoleillement depuis début mai.

Les Japonais vouent un culte aux fruits de luxe. Les fruits même ordinaires coûtent relativement cher au Japon. Le melon Yubari constitue un cadeau très apprécié comparable au fait d’offrir un bon vin pour les français.