Accueil / Actualités / Actu internationales / Désherbage de la betterave : Le désherbage mécanique combiné s’avère plus écolo
Désherbage de la betterave : Le désherbage mécanique combiné s’avère plus écolo

Désherbage de la betterave : Le désherbage mécanique combiné s’avère plus écolo

Désherbage de la betterave : Le désherbage mécanique combiné s’avère plus écolo.

Le désherbage mécanique combiné au désherbage chimique s’inscrit dans le cadre de la protection de l’environnement en réduisant les doses de produits phytos.

Le désherbage mécanique combiné au désherbage chimique répond à l’enjeu de réduction des doses de produits phytosanitaires sans compromettre la productivité de la betterave. Toutefois, sa mise en œuvre dépend, notamment, du stade de la culture et de l’humidité du sol. Elle dépend donc des conditions climatiques et diffère selon le matériel utilisé.

La bineuse simple s’utilise sur tous types de sol dès le stade 2 feuilles vraies des betteraves et jusqu’à ce que la culture couvre 80 % du sol. Cet outil présente une bonne efficacité sur l’inter-rang s’il est passé avant le stade 4 feuilles pour les dicotylédones et 2 feuilles pour les graminées. La bineuse avec moulinets, la houe rotative et la herse étrille conviennent pour le désherbage des betteraves entre les stades 4 feuilles vraies et 10 feuilles. Avant 4 feuilles, la culture subirait trop de dommages.

L’utilisation d’outils de désherbage mécanique permet de réduire les charges d’herbicides mais augmente le coût de l’amortissement à l’hectare (entre 58 et 100 €/ha contre 20 €/ha pour le désherbage traditionnel). L’investissement dans les matériels de désherbage mécanique peut être un frein mais leur amortissement peut être plus vite assuré grâce à la polyvalence de certains sur différentes cultures, comme le colza ou la féverole.

Regardez aussi

Crédit Agricole Maroc fonds soutien agriculture

Le Crédit Agricole du Maroc organise des rencontres avec l’interprofession

Le Crédit Agricole du Maroc organise des rencontres avec l’interprofession sous la houlette de Tariq …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *