AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Vers un boycott des dattes algériennes ?
Tunisie : Le Covid-19 met en difficultés la filière des dattes

Vers un boycott des dattes algériennes ?

Alors que le mois béni du Ramadan approche à grands pas, des voix s’élèvent pour interdire l’importation et la commercialisation des dattes algériennes au Maroc.

Des députés de l’opposition ont récemment lancé un appel à cet effet, affirmant que ces dattes contiennent des matières cancérigènes à cause de l’utilisation abusive de pesticides, qui ne respectent pas les normes internationales précise le site Bladi.

Les parlementaires ont ainsi appelé le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, à interdire l’importation de dattes algériennes depuis l’Europe et leur commercialisation sur le marché marocain. Ils ont également appelé à des poursuites judiciaires à l’encontre de tout vendeur qui tenterait de dissimuler l’origine ou de changer l’étiquetage de ces dattes pour les écouler au Maroc ou à l’étranger, indique la même source.

Dans une question écrite adressée au ministre, le député du Parti du progrès et du socialisme (PPS), Addi Chajiri, a rappelé que les produits les plus consommés pendant le mois sacré de Ramadan, et en tête de liste les dattes, suscitent des débats sur leur qualité. Il a souligné que les dattes marocaines sont bien supérieures à celles importées des pays voisins, en particulier l’Algérie, qui inondent les marchés nationaux et ne respectent pas les normes de sécurité et de santé. Il a également dénoncé l’introduction clandestine de ces dattes au Maroc, à travers des activités de contrebande passant par le Mali, la Mauritanie et le passage de Guergarate.

Avec l’approche imminente du mois de Ramadan, il est primordial de garantir la qualité des produits consommés par les citoyens marocains, et les dattes ne font pas exception. Cette initiative des députés de l’opposition est donc saluée par de nombreux Marocains, qui appellent à une surveillance accrue de la qualité des produits importés, en particulier pendant cette période importante de l’année.

Partager

Regardez aussi

ENAM organise un forum autour de la digitalisation de l'agriculture marocaine

L’École Nationale d’Agriculture de Meknès à l’heure de ses 21èmes Olympiades

L’École Nationale d’Agriculture de Meknès (ENAM) abrite les 11 et 12 mai courant, la 21ème …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *