AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Comment expliquer les chaleurs extrêmes actuelles au Maghreb ?
Météo Maroc: Forte vague de chaleur avec chergui cette semaine
Photo - DR

Comment expliquer les chaleurs extrêmes actuelles au Maghreb ?

Canicule extrême au Maghreb : La région parmi les plus chaudes au monde.

Un imposant « dôme de chaleur » s’est établi au-dessus du Maghreb, provoquant depuis environ deux semaines une vague de chaleur extrême dans la région, la plaçant parmi les endroits les plus chauds du monde. Les températures atteignent des niveaux avoisinant les 50 °C, dépassant de 4 °C à 10 °C les moyennes saisonnières habituelles.

En Tunisie, l’Institut national de la météorologie (INM) a enregistré des températures de 49 °C l’après-midi du lundi 24 juillet dans plusieurs villes, dont Tunis, la capitale, et Kairouan au centre du pays. Une alerte de « vigilance rouge » a été émise pour dix gouvernorats, prévoyant une canicule très intense du dimanche 23 au mardi 25 juillet 2023, avec des températures dépassant les moyennes normales de 6 à 10 °C. En Libye, la ville de Sabratha, dans le nord-ouest, s’attend à des températures record de 47 °C le mardi 25 juillet.

En Algérie, des températures record et inhabituelles ont également été enregistrées. Alger a atteint 49 °C le dimanche 23 juillet, et l’Office national de la météorologie (ONM) signale des pics jamais atteints auparavant du 9 au 12 juillet, tels que 47,9 °C à Alger, 46,8 °C à Maghnia à l’extrême-ouest et 44,8 °C à Béjaïa au centre du pays.

La Direction générale de la météorologie au Maroc (DGM) a averti d’une vague de chaleur prévue du lundi 24 juillet au jeudi dans différentes provinces du Royaume, avec des températures pouvant atteindre les 46°C.

Au niveau régional, les écarts de températures par rapport aux moyennes saisonnières varient de 4 °C à 10 °C, selon Omar Baddour, responsable de la division des services de surveillance du climat et des politiques climatiques de l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Cette hausse spectaculaire des températures s’explique par la présence d’un puissant « dôme de chaleur » qui se trouve au-dessus de la région, située au-dessus de la ligne tropicale dans l’hémisphère nord, du Sahara à la Méditerranée.

Le dôme de chaleur est une zone fermée de hautes pressions qui emprisonne de l’air chaud à tous les niveaux de l’atmosphère, entraînant des températures record pendant la journée et empêchant une baisse significative la nuit. Ce phénomène météorologique est lié à la persistance d’un anticyclone de blocage qui entraîne la stagnation des masses d’air chaud. Cette zone de hautes pressions agit également comme un couvercle sur une casserole, favorisant la descente de l’air.

Les météorologues prévoient néanmoins un léger répit à partir du milieu de la semaine. Cependant, les températures élevées devraient se maintenir jusqu’en août, selon les prévisions de l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Avec Agence Ecofin
Partager

Regardez aussi

sadiki iav 2024

Ouverture de la 3ème édition du Salon de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II

Le salon de l’IAV Hassan II constitue une plateforme propice de rencontres entre les étudiants, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *